Un brigadier interpellé à Perpignan dans l'affaire de la cocaïne volée Quai des Orfèvres

Un fonctionnaire de police a été interpellé ce samedi en début d'après-midi à Perpignan. D'après le ministère de l'intérieur, il serait soupçonné dans l'affaire de la cocaïne volée 36 quai des Orfèvres. Le brigadier, originaire de Perpignan où il possèderait plusieurs appartements, a été suspendu.

Le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve annonçant ce samedi la suspension du brigadier soupçonné dans l'affaire de la cocaïne volée
Le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve annonçant ce samedi la suspension du brigadier soupçonné dans l'affaire de la cocaïne volée © DOMINIQUE FAGET / AFP

Un brigadier d'une trentaine d'années a été interpellé ce samedi midi, à Perpignan. L'homme, en vacances avec sa femme et sa fille, se trouvait près d'un centre commercial de la périphérie de la ville, porte d'Espagne. Il est soupçonné dans l'affaire de la disparition de plus de 50 kgs de cocaïne au 36 Quai des Orfèvres.
 
Le ministre de l'Intérieur suspend le suspect de ses fonctions

Dans une conférence de presse en début d'après-midi, Bernard Cazeneuve, le ministre de l'intérieur, a précisé que le suspect est un fonctionnaire de police de la brigade des stupéfiants probablement originaire de Perpignan. Il est désormais suspendu de ses fonctions en attendant la suite de l'enquête.

Perquisitions à Perpignan

Des perquisitions sont en cours à son domicile parisien mais aussi dans à Perpignan. D'après nos confrères de l'Indépendant,  ce jeune père de famille y posséderait également sept appartements dans un même immeuble. Les policiers perquisitionneraient actuellement à l'intérieur de ces logements dans le cadre de l'enquête.
Le suspect est sorti des bureaux de la PJ de Perpignan à 18 h 20. Il a ensuite été transféré à l'aéroport de Perpignan où un avion spécial l'a transporté vers Paris.

Trahi par les vidéos de surveillance

Les enquêteurs se sont intéressés à un homme "vu entrant dans les locaux avec deux sacs et en ressortant peu après et ce dans la nuit du 24 au 25 juillet". Le visionnage des vidéos a permis "d'établir une forte ressemblance entre cet individu et un fonctionnaire de police à la brigade des stupéfiants" a précisé le ministre de l'intérieur.

et par son téléphone portable...

Les enquêteurs ont pu retrouver la trace du suspect grâce au "bornage" de son téléphone portable et des témoignages de ses proches. Sur sa piste depuis hier, les enquêteurs de la police judiciaire accompagnés par une équipe du Raid ont attendu qu'il s'éloigne de sa famille pour procéder à son interpellation dans la matinée.

Le résumé des faits avec Gilles Lefèvre et l'équipe de France3 Pays Catalan
durée de la vidéo: 01 min 09
Le brigadier arrêté à Perpignan a été interrogé sur place.

Le ministre de l'intérieur a dors et déjà indiqué que "ce type de dérive ne peut exister dans la police de la République", évoquant avec "la plus grande fermeté, une affaire extrêmement grave" dont il a dit qu'il tirerait "en temps et en heure toutes les conséquences".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers enquêtes police