Un week-end cauchemardesque dans un célèbre parc d'attractions pris d'assaut par les visiteurs

Des visiteurs mécontents, des heures d'attente aux attractions. Des touristes français se plaignent de leur séjour au parc d'attractions espagnol "PortAventura" pendant ce long week-end du 8 mai 2024. Sur les réseaux sociaux, les témoignages affluent et la direction s'excuse.

Ils se faisaient une joie de passer quelques jours à Port Aventura. Mais pour ce long week-end du 8 mai, le grand parc d'attractions espagnol, situé près de Barcelone, a été littéralement pris d'assaut par les visiteurs. Résultat : des heures passées dans la file d'attente, plusieurs attractions inaccessibles et beaucoup de frustration et de colère.

Sur les réseaux sociaux, les témoignages affluent. Des visiteurs mécontents, qui expriment leur déception. Entre le prix d'entrée (40 euros par adulte, 35 euros pour les enfants) et le séjour à l'hôtel, certains ont déboursé près de 1000 euros pour le week-end. 

Beaucoup dénoncent des conditions d'accueil catastrophiques.  

Pour éviter les queues interminables, certains visiteurs ont acheté un "Fastpass". L'équivalent d'un coupe-file. Mais même avec ce précieux sésame, l'attente fut interminable pour beaucoup de visiteurs. 

Visiblement - fastpass ou pas - le parc d'attractions a été dépassé par l'afflux des visiteurs. 

"Ferrari Land", qui fait partie de ce grand complexe touristique, a également été pris d'assaut par les visiteurs. Les témoignages là aussi sont édifiants. 

@gaspala.r Déjà qu’ils sont lent, en plus c’est pas fiable, pour une bonne visite de Port aventura le fast pass n’est pas une option je pense #themepark #rollercoaster #portaventura #breakdown #ferrari #redforce #megacoaster #thrill #fyp #scary ♬ Funny - Gold-Tiger

Du côté de PortAventura, on fait amende honorable :  « Nous sommes désolés pour la situation de la semaine dernière. Les prévisions les plus optimistes ont été dépassées sans pouvoir fournir le service que méritent les clients. (...) Nous continuons à travailler constamment pour améliorer l’expérience client » explique la Direction dans un communiqué transmis par le service communication. 

Pas sûr que cela suffise à calmer la colère des nombreux visiteurs frustrés par leur week-end du 8 mai dans ce parc d'attractions espagnol.