Reconfinement de la Cerdagne espagnole : colère des restaurateurs et hôteliers

En raison d'une reprise de l'épidémie de Covid 19, le gouvernement catalan a décidé un reconfinement local de la Cerdagne pour au moins deux semaines, avec fermeture des hôtels et restaurants. En colère contre cette mesure, les professionnels du secteur ont manifesté ce mercredi.

Hôteliers et restaurateurs dénoncent une décision prise sans concertation, dans une période charnière pour leur activité.
Hôteliers et restaurateurs dénoncent une décision prise sans concertation, dans une période charnière pour leur activité. © Hugo Laridon / FTV

Casseroles et ustensiles de cuisine en main, les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie on crié leur colère ce mercredi 23 décembre. Dans la nuit de mardi à mercredi, le gouvernement catalan a annoncé le reconfinement pour 15 jours de la Cerdagne, avec fermeture immédiate des frontières, des hôtels et des restaurants.

C’est vraiment injuste. On avait beaucoup de réservations, les entreprises avaient embauché des gens et acheté de la nourriture !

« On ne comprend pas cette décision, on dirait que le gouvernement pense que le virus se transmet uniquement dans les restaurants et pas dans les grands magasins », ajoute Jordi Pous, gérant d’un restaurant.

Un rebond de l'épidémie

Les professionnels du secteur dénoncent une décision prise sans concertation, dans une période charnière pour leur activité.

Ici la période du premier week end de décembre jusqu’au premier week end de janvier représente 40% du chiffre d'affaires de l'hiver. On ne pourra pas rattraper ce manque à gagner et de nombreuses entreprises vont devoir tout arrêter.

Francesc Armengol, représentant des entreprises cerdanes

Le gouvernement motive ce reconfinement par la hausse importante du nombre de cas positifs au Covid 19. En Cerdagne, le taux de positivité est supérieur à 20 %, contre 5 % dans le reste de la Catalogne. 

Les autorités catalanes annoncent des contrôles de polices aux abords de la Cerdagne espagnole pour veiller au respect du confinement. Pour les Français, l'entrée y est autorisée uniquement pour motif professionnel ou raisons de santé. 

Ce reconfinement local concerne aussi le Ripollès, également frontalier avec les Pyrénées-Orientales. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
espagne catalogne international covid-19 santé société confinement manifestation économie social