• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Roquemaure : 20 ans après l'accident, le souvenir est toujours présent

Le 10 juillet 1995, l''accident de Roquemaure a fait 23 morts et une trentaine de blessés, tous des passagers de l'autocar. / © ARCHiVES INA. Reportage France 3 Languedoc Roussillon.
Le 10 juillet 1995, l''accident de Roquemaure a fait 23 morts et une trentaine de blessés, tous des passagers de l'autocar. / © ARCHiVES INA. Reportage France 3 Languedoc Roussillon.

23 morts. 32 blessés. Un drame de la route insoutenable, ce 10 juillet 1995 sur la petite commune gardoise de Roquemaure. 20 ans plus tard, les familles des victimes et les témoins encore marqués par cet accident d'autocar sur l'A9 se retrouvent ce vendredi pour commémorer le drame.

Par Sylvie Bonnet


Ce vendredi, c'est un cortège digne mais vibrant d'émotion qui doit arriver à Roquemaure, dans le Gard.
Partis de Valenciennes le 27 juin dernier, des cyclistes ont refait le trajet de l'autocar qui a fini son voyage sur l'A9, le 10 juillet 1995, dans un terrible accident.

Roquemaure (30) : retour sur l'accident du 10 juillet 1995 qui a fait 23 morts et 32 blessés
Récit F3 LR : C.Agullo

Parmi eux, Benjamin Gobert, rescapé du drame, qui a perdu son frère et sa cousine à Roquemaure. Dans le cortège, il y a des parents et des amis des 23 morts de Roquemaure et de la trentaine de blessés. Il y aura aussi ceux qui ont été témoins, ont participé aux secours et qui restent marqués, 20 ans plus tard, par cette vision d'horreur.

Le tragique accident de Roquemaure.
Dans la nuit du 10 juillet 1995, nos reporters Sandrine Navas et Bernard Charvet ont découvert l'hécatombe à Roquemaure.

Une leçon pour la sécurité routière

Ce 10 juillet 1995, le chauffeur de l'autocar n'avait pas respecté les temps de pause. Il perdra le contrôle du véhicule qui heurte violemment les glissières de sécurité et termine sa course sur le flanc. A bord, c'est le carnage, d'autant plus que les passagers n'avaient pas de ceintures de sécurité. D'après des tests effectués par les gendarmes après le drame, ces ceintures (alors facultatives) auraient pu sauver la moitié des victimes.

Ce n'est pas par hasard que l'association Citoyenneté routière commémore le drame. Le port de la ceinture de sécurité à bord des cars est le point central de sa dernière campagne de prévention routière. Et c'est le message que Benjamin Gobert, le jeune rescapé, et Val'Roq, l'évènement créé autour de de la commémoration sur tout le trajet de l'autocar depuis Valenciennes, veulent marteler pour prévenir de tels drames.

Roquemaure, 20 ans après l'accident meurtrier.
L'association Citoyenneté routière a réalisé un clip de sensibilisation à partir du drame gardois de Roquemaure.

Une plaque commémorative pour chacune des victimes

Les participants à l'opération Val'Roq doivent arriver en fin de matinée à Roquemaure au terme de leur dernière étape partie de Saint-Marcel-d’Ardèche.
Vers 14H30, une commémoration est organisée autour de la stèle érigée sur l’aire de Roquemaure sur l'autoroute A9. (Y seront présents les personnalités officielles, les personnes ayant participé aux secours lors de l’accident, les parents et amis des victimes originaires des différents pays, les randonneurs et les membres de l’association Citoyenneté Routière).
Une plaque commémorative avec le prénom de chacune des victimes sera posée sur la stèle.
Au programme, recueillement autour de la stèle de Roquemaure avant des témoignages et une céremonie religieuse. / © citoyenneté routière
Au programme, recueillement autour de la stèle de Roquemaure avant des témoignages et une céremonie religieuse. / © citoyenneté routière


France 3 Languedoc-Roussillon sera présent en direct ce vendredi à Roquemaure dans l'édition régionale de 12H00.

A lire aussi

Sur le même sujet

Collioure : une dizaine de personnes blessées par une fusée de feu d'artifice

Les + Lus