• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Roquemaure : 20 ans après l'accident, les survivants et les parents des victimes témoignent

Roquemaure (Gard) - les secours avec les victimes de l'accident de car - 10 juillet 1995. / © F3 LR
Roquemaure (Gard) - les secours avec les victimes de l'accident de car - 10 juillet 1995. / © F3 LR

Le 10 juillet 1995 restera à jamais gravé dans leur mémoire comme une journée de drame et de deuil. Celle de l'accident de car de Roquemaure, sur l'A.9, dans le Gard. Ils sont victimes survivantes ou parents de victimes, 20 ans après, ils sont sur les lieux de l'accident pour les cérémonies.

Par Fabrice Dubault


20 ans, jour pour jour après le drame, des cérémonies sont organisées à Roquemaure.
Un hommage aux 23 morts et aux 32 victimes survivantes en présence de certaines d'entre elles et avec des familles touchées par ce terrible accident.

Roquemaure (30) : les Gardois se souviennent du drame 20 ans après
Reportage F3 LR : C.Alazet et S.Taponier

Pour certains des survivants, c'est même la première fois qu'ils reviennent sur place.

Témoignage de Michèle Gobert, Présidente de Citoyenneté routière et mère d'une victime de l'accident de Roquemaure.

Michèle Gobert invitée du 12/13 Languedoc-Roussillon
Michèle Gobert - Présidente de Citoyenneté routière

Ce 10 juillet 1995, vers une heure du matin, le chauffeur de l'autocar perd le contrôle de son véhicule en doublant un camion. Il le percute puis heurte violemment la glissière de sécurité avant de se coucher sur la chaussée de l'A.9.

A son bord 55 passagers, la plupart des étudiants espagnols, hollandais et quelques jeunes français pour qui les vacances ont viré à l'horreur.
Dans l'accident, 23 personnes périssent éjectées ou écrasées sous le poids du car.

Les secours, une centaine d'hommes,18 ambulances de réanimation et 5 hélicoptères interviennent immédiatement sur ce tronçon d'autoroute à hauteur de Roquemaure, dans le Gard, mais le bilan est déjà très lourd.

Sorti indemne de l'accident le chauffeur espagnol est immédiatement placé en garde à vue.
Les disques de contrôle de conduite montreront, plus tard, qu'il n'avait pas respecté les temps de repos hebdomadaires et journaliers pourtant imposés par la loi.
Parti d'Amsterdam pour rejoindre Alicante, en Espagne, les 32 rescapés sont marqués à vie.

Roquemaure reste à ce jour le 3ème accident de la route, le plus meurtrier en France.

Roquemaure (30) : retour sur l'accident du 10 juillet 1995 qui a fait 23 morts et 32 blessés
Récit F3 LR : C.Agullo

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus