Intempéries en Occitanie : l'heure est à la décrue mais la situation reste sous surveillance

La tempête vent et pluie qui a balayé le Sud-Ouest a provoqué de nombreux dégâts. Ce samedi, le Gers, les Hautes-Pyrénées et le Tarn-et-Garonne restent en vigilance orange pour les risques de crues. Malgré la décrue de nombreux axes routiers sont encore fermés. Le point sur la situation.
La tempête hivernale arrivée vendredi 13 décembre sur la région Occitanie est en cours d'atténuation. La météo commence à se stabiliser. Trois départements restent encore en vigilance orange pour les risques liés aux inondations. La crue est amorcée partout sauf dans le Gers où un pic de crue est attendu pour 19h.
 

Plusieurs secteurs inondés dans le Gers

A 16h30, la gendarmerie met en garde les habitants et les automobilistes dans plusieurs secteurs du département, car l'eau est en train de monter. Il s'agit des secteurs de Mirande, Mielan, Marciac, Plaisance et Riscle. La rivière Baïse est en crue. Vigicrue prévoit un niveau d'eau maximum aux alentours de 19h.

 


Depuis vendredi, les pompiers ont effectué une 20 aine de sauvetages, notamment pour évacuer des automobilistes imprudents. 

Actuellement, de nombreuses routes sont interdites sur le département car inondées ou dangereuses. Respectez es pannneaux de signalisation et n'empruntez pas ces routes même si elles vous paraissent accessibles.  Le danger est forcément plus loin !!, précise la gendarmerie du Gers

Des milliers de foyers privés d'électricité

A midi, environ 10 000 foyers étaient encore privés d'électricité. Les départements les plus touchés sont l'Ariège et les Hautes-Pyrénées. A 18h, 1100 personnes réparties sur 14 communes n'avaient toujours pas le courant dans les Hautes-Pyrénées. Et 500 foyers devront encore passer une deuxième nuit sans le courant.
Ces coupures sont principalement dues à des chutes d'arbres qui ont cassé les câbles électriques et leur branchement. 2000 agents Enedis sont mobilisés dans toute la France pour réparer les dégâts occasionnés.

Dans l'Aveyron, les équipes d'Enedis ont travaillé uen grande partie de la journée pour relier les 150 foyers encore sans électricité ce matin. A 17h, l'alimentation electrique était opérationnelle pour tous les habitants du département.
 

Gros débordements en cours dans les Hautes-Pyrénées

Dans les Hautes-Pyrénées, les pompiers signalent une grosse activité notamment dans le Nord du département à Maubourguet et à Vic-en-Bigorre. D'importantes précipitations et la fonte des neiges brutale ont entraîné la montée rapide de l'Adour et de ses affluents. L'Echez a atteint la côte de 2,28m. A 17h, l'Adour et l'Echez ont entamé leur décrue, mais les niveaux restent élevés. Le secteur de Vic-en-Bigorre et les Coteaux est particulièrement touché par les débordements.


Une cellule de crise est activée depuis vendredi.
L'eau continue de monter, sauf à Lourdes, où la décrue a commencé. Le département est en alerte orange crue inondation jusqu'en début de nuit.
Une cinquantaine de routes départementales restent encore fermées en raison de coulées de boue, d'inondations et d'arbres tombés sur les voies. Des signalisations ont été installées sur les routes posant problème.

Accalmie sur les autres départements

Du côté de l'Ariège, les cours d'eau sont également sous surveillance. Notamment du côté de Pamiers, où toute la nuit les pompiers ont mené des opérations de reconnaissance.
Plus en amont, la décrue est amorcée, mais un record a été battu pour la rivière Ariège.


Dans le Lot, le Célé a débordé en début de soirée. 4 routes départementales ont été coupées à la circulation. Des automobilistes ont forcé le passage et se sont retrouvés coincés, obligeant les pompiers à intervenir. Il n'y a pas de blessé.  L'eau reste impropre à la consommation à Cahors.


À titre de précaution, deux ponts, dont celui de Verdun-sur-Garonne, ont été fermés à la circulation cette nuit dans le Tarn-et-Garonne.
 

Fin d'épisode pour le Gers

Le département reste encore en vigiance orange ce samedi en fin de matinée. Après 140 interventions recensées par les pompiers, l'heure est à la décrue du côté des rivières. Sauf sur l'Adour qui doit encore monter jusqu'en début d'après-midi. Un suivi spécifique est conduit sur les secteurs de Lombez et de Samatan.

En tout 11 véhicules ont été secourus. Pour la plupart, ceux sont des conducteurs qui n'ont pas respecté les interdictions de circulation mises en place. 
A cette heure, plusieurs rues de Condom sont sous les eaux en raison du débordement de la Baïse.
 

Deux personnes sauvées des eaux dans le Tarn

Deux automobilistes ont été sortis des eaux par une équipe de pompiers. Les victimes s'étaient engagées sur la RD28 sur un chemin en terre près de Teulat dans le Tarn. La femme de 23 ans et l'homme de 24 ans se sont retrouvés coincés dans leur véhicule. Ils ont été évacués vers l'hôpital Rangueil en état d'hypothermie.

La Garonne a commencé sa décrue

À Toulouse, la Garonne commence sa décrue. Mais le niveau de l'eau est encore impressionnant, comme on peut le voir sur ces images.
 

Voir cette publication sur Instagram

TOULOUSE A #toulouse la #garonne a passé les 3m50 pour une 1ere #crue décennale à 3m78 #hautegaronne 👉PIC de crue aux alentours des 3m70/80 ce matin probable un niveau où des 1ers débordements sont constatés (hors zone endiguées) 📷 @iamadelia

Une publication partagée par Météo Pyrénées (@meteopyrenees) le


La passerelle Viguerie est toujours fermée ainsi que les portes étanches de la Garonnette. Plusieurs évacuations de sans-abris installés en bordure de berges et sur les quais ont été menées.
 



Dans la Haute-Garonne, la RN 125 à Saint-Béat a été rouverte en début de matinée. Une quarantaine d'occupants du camping Le Plantaurel, près de Cazères, a dû être évacuée dans la nuit. Les personnes ont pu réintégrer leur logement ce matin. Aucun blessé n'est à déplorer.

Le vent baisse d'intensité

Dès 6 heures du matin ce samedi, le Tarn est sorti de la vigilance orange pour le vent fort. Mais le vent a encore atteint 89km/h sur Vebre il y a quelques heures.

En revanche, le Gers, les Hautes-Pyrénées et le Lot sont encore suivis de près par les services de Météo France, en raison des crues et des débordements de cours d'eau. 11 départements du Sud-Ouest sont en alerte de niveau orange jusqu'à dimanche 16h.
 
Sur les Pyrénées, la pluie a cessé en haute montagne, suivi d'un redoux, faisant remonter la limite pluie-neige aux alentours de 2500m. Dans la nuit de vendredi à samedi une rafale à 124km/h a été relevée au Pic du Midi. Dimanche, le vent du sud se renforce en altitude avec des rafales pouvant aller jusqu'à 80km/h.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo inondations