• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le site de la Cité antique du Castellas se révèle à Murviel-lès-Montpellier

Murviel-lès-Montpellier (Hérault) - la saison estivale de fouilles 2015 se termine - 17 août 2015. / © F3 LR
Murviel-lès-Montpellier (Hérault) - la saison estivale de fouilles 2015 se termine - 17 août 2015. / © F3 LR

A Murviel-lès-Montpellier, pas un jour sans une nouvelle découverte. Le site archéologique est immense, 22 hectares avec d'anciennes fortifications, une zone d'habitations et un forum. Il y a 2.000 ans, c'était un chef lieu très réputé et très peuplé.

Par Fabrice Dubault


Entre le IIe siècle avant notre ère et le IIIe siècle après JC, la cité antique était le fief de la cité des Samnagenses, un peuple gallo-romain, qui vécu son heure de gloire sous le règne de l'Empereur Auguste, entre 63 avant JC et 14 après JC.

Les fouilles ont débuté il y a 14 ans

Des fragments de statues, des colonnes ou encore des éléments de corniche laissent entrevoir la richesse du centre névralgique de l'agglomération antique : le forum, fermé au nord par des salles à la gloire des notables locaux. Des pièces ornées d'enduits muraux et de mosaïques vieilles de 2.000 ans.

La capitale administrative gallo-romaine, alors à son apogée, comptait 3.000 habitants. Certains ont laissé leurs traces.
Comme une plaque qui provient sans doute de l'un des socles de statues disposés le long de la colonnade. Un ensemble démantelé après l'abandon rapide de la cité, au milieu du 3ème siècle de notre ère. De chef lieu, la cité est alors rattachée à Nîmes, plus influente. Murviel perd d'abord ses hommes de loi, puis ces notables et petit à petit la ville s'est vidée.

Une histoire qui trouve un écho singulier avec nos inquiétudes contemporaines. Et qui explique peut-être l'intérêt du public pour les visites guidées du site.

Murviel-lès-Montpellier (34) : le site des fouilles de Castellas révèle de nouvelles découvertes
Reportage F3 LR : V.Luxey et J.MEscafre

Prochaine visite du site, le 26 août, à 18h, sur rendez-vous, avant la fin du chantier estival.
Puis ouverture exceptionnelle du site, pour les Journées du patrimoine, les 19 et 20 septembre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus