• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sondage : une majorité de Français désapprouve la méthode du maire de Béziers

Robert Ménard en conférence de presse le 5 mai 2015 / © France 2 Montpellier
Robert Ménard en conférence de presse le 5 mai 2015 / © France 2 Montpellier

54% des Français se déclarent "choqués par les méthodes" employées par Robert Ménard, le maire de Béziers, qui s'était vanté lundi sur France 2 d'avoir un chiffre précis du pourcentage d'élèves de confession musulmane dans les écoles de sa ville, selon un sondage Odoxa pour Itélé publié vendredi.

Par avec AFP


Une courte majorité de Français, 54% selon ce sondage Odoxa, se déclare "choquée par les méthodes" de Robert Ménard qui s'est vanté lundi sur France 2 d'avoir un chiffre précis du pourcentage d'élèves de confession musulmane dans les écoles de sa ville. Robert Ménard a expliqué lundi soir, sur le plateau de Mots Croisés, qu'il avait consulté les listes des enfants inscrits dans les écoles publiques de Béziers. A partir de ces listes, il aurait évalué à 65% la part des enfants musulmans, chiffre obtenu à partir de leur prénom.

"Vous-même, êtes vous choqué par ces méthodes?" 

A cette question, 54% des sondés répondent oui, 46% répondent non. Le clivage gauche-droite est net: 77% des sympathisants de gauche se disent choqués, 23% non. Au contraire, 68% des sympathisants de droite ne se disent pas choqués, contre 31% qui le sont. Au sein de ces sympathisants de droite, 22% des sympathisants du FN se disent choqués, contre 77% qui ne le sont pas. 1% ne se prononce pas.

Pour ou contre les statistiques ethniques.
Les sondés sont par ailleurs interrogés "de manière générale" sur "la constitution de statistiques ethniques". 55% des sondés sont favorables à cela "car mieux connaître la réalité est le meilleur moyen de lutter contre les discriminations". 44% sont opposés "car il est choquant de tenir compte de l'origine ou de la race des gens lorsque l'on enregistre des statistiques sur eux". 1% des sondés ne se prononce pas. Dans le détail, 35% des sympathisants de gauche sont favorables à de telles statistiques, contre 64% opposés. 78% des sympathisants de droite y sont favorables, contre 21% opposés. Au sein des sympathisants de droite, 91% des adhérents du FN sont favorables, contre 8% opposés.

Le Sondage a été réalisé par internet les 7 et 8 mai 2015 auprès d'un échantillon de 1.008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : le sénateur LREM Robert Navarro définitivement condamné pour abus de confiance

Les + Lus