Sondage Régionales 2021 en Occitanie : le Rassemblement National en tête au 1er tour mais Carole Delga gagne au second

Le RN serait en tête au premier tour des élections Régionales en Occitanie, mais la présidente sortante PS Carole Delga l'emporterait au second tour : à moins de trois semaines du scrutin, c'est le résultat du dernier sondage IFOP, publié ce mardi 1er juin par Europe 1 et La Tribune.

Une fusion des listes de Carole Delga (PS) et Antoine Maurice (EELV) pour le second tour des élections régionales 2021 assurerait la victoire de la présidente sortante de la Région Occitanie, selon un sondage IFOP pour Europe 1 et La Tribune.
Une fusion des listes de Carole Delga (PS) et Antoine Maurice (EELV) pour le second tour des élections régionales 2021 assurerait la victoire de la présidente sortante de la Région Occitanie, selon un sondage IFOP pour Europe 1 et La Tribune. © MaxPPP

A moins d'un an de l'élection présidentielle, les enjeux politiques nationaux semblent imprégner de plus en plus les élections Régionales 2021 : un tout récent sondage IFOP donne le Rassemblement National en tête au premier tour en Occitanie mais Carole Delga président PS sortante, gagnante au second tour.

Cette enquête a été menée entre le 21 et le 27 mai, auprès d'un échantillon de 1.003 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population d'Occitanie âgée de 18 ans et plus : elle est publiée ce mardi matin 1er juin par nos confrères Europe 1 et La Tribune.

4 points d'écart entre RN et PS

Dans cette "photographie à l'instant T" réalisée à 3 semaines du premier tour, Jean-Paul Garraud, le candidat tête de liste du Rassemblement National, est annoncé en tête au premier tour avec 30% des voix, devant la présidente sortante PS Carole Delga créditée de 26%.

La liste placée troisième serait celle menée par Aurélien Pradié (Les Républicains) avec 14% ; Vincent Terrail-Novès pour la majorité présidentielle (LREM) arriverait juste derrière avec 13%.

4 listes pourraient se maintenir

Selon le code électoral, ces quatre premières listes pourraient éventuellement se maintenir au second tour, ce qui ne serait pas le cas de celle d'Antoine Maurice (EELV) qui se classerait cinquième avec 10%, devant la liste de La France Insoumise menée par la conseillère régionale sortante Myriam Martin, créditée seulement de 6% des suffrages selon ce sondage.

Loin derrière, dans les intentions de votes exprimées pour ce sondage, la liste "Union essentielle" d'Anthony Le Boursicaud plafonnerait à 1%, devant les listes "Bastir l'Occitanie" de Jean-Luc Davezac et de Malena Adrada soutenue par LO Lutte ouvrière, toutes deux évaluées à peine à 0,5%.

Attention, la marge d'erreur des sondages est de 2 ou 3% en plus ou en moins selon les instituts.

France 3 Occitanie publiera un sondage exclusif, le 9 juin prochain. Jour du grand débat des Régionales avec les têtes de listes, en direct sur France 3 à 21h05.

Tête de liste du Rassemblement National de Marine Le Pen, Jean-Paul Garraud sortirait en tête du 1er tour des élections régionales en Occitanie, selon ce sondage.
Tête de liste du Rassemblement National de Marine Le Pen, Jean-Paul Garraud sortirait en tête du 1er tour des élections régionales en Occitanie, selon ce sondage. © Pascal Guyot / AFP

Carole Delga gagnante au final

En l'absence de fusions des listes entre les deux tours, Jean-Paul Garraud et Carole Delga obtiendraient le même score de 31% chacun au deuxième tour et tout se jouerait alors au "troisième tour", c'est à dire au moment où les conseillers régionaux élus auront à choisir un président ou une présidente.

Dans ce cas et selon toute vraisemblance, Carole Delga devrait bénéficier du soutien des listes de gauche et/ou de la majorité présidentielle pour se voir réélue.

Pour autant le sondage étudie également les hypothèses de fusions de listes ou de retrait entre les deux tours :

Deux autres analyses menées en parallèle à l'aspect purement "intentions de votes" sont porteuses de leçons intéressantes :

Le paradoxe, c'est que ces trois domaines ne relèvent aucunement des compétences du Conseil Régional - à l'exception de la formation professionnelle.

Il en est de même pour la lutte contre l'immigration clandestine et celle contre la délinquance, qui motivent respectivement 91% et 89% des potentiels électeurs en faveur du Rassemblement National.

Un avant-goût d'élection présidentielle

En revanche l'aide au développement économique, le soutien aux entreprises pour se relever des conséquences de la pandémie de Covid-19 et ,partant, la lutte contre le chômage figurent en milieu de peloron des préoccupations des électeurs, avec quelques variations dans les proportions selon leur bord politique ; quant à la mobilité, au dossier de transports régionaux plus efficients et moins polluants, ce chapître vient en fin de liste alors que c'est l'un des registres essentiels des compétences de la Région.

Clairement, comme nous l'écrivions en préambule, les enjeux et les thématiques politiques de l'élection présidentielle 2022 apparaissent phagocyter le débat e ces élections, pourtant censées répondre aux soucis quotidiens de la vie des habitants d'Occitanie.

Toutes les informations sur les Régionales en Occitanie.

Deux débats sur France 3 Occitanie

Notre station régionale du Service Public de télévision, France 3 Occitanie, organisera deux soirées de débats politiques :

Sans oublier nos soirées électorales, avec résultats et réactions, les 20 et 27 juin à partir de 19h et jusqu'à minuit.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections parti socialiste rassemblement national carole delga