• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Suite à notre sondage Ipsos/France 3 Robert Ménard estime que Béziers est “gagnable”

Robert Ménard devant la mairie de Béziers en janvier 2014 / © PASCAL GUYOT / AFP
Robert Ménard devant la mairie de Béziers en janvier 2014 / © PASCAL GUYOT / AFP

Suite à la publication du sondage Ipsos/Steria donnant l'UMP et le FN distant d'un point au premier tour. Robert Ménard explique que ces chances de proposer du neuf sont réelles. Elie Aboud lui explique que les Biterrois doivent choisir entre lui ou le FN.

Par Laurence Creusot


Juste après la publication de notre sondage Ipsos/sur les intentions de vote à Béziers les 23 et 30 mars prochains, l'une de nos équipes a enregistré les réactions des principaux candidats.
La photo est assez claire : le FN triple son score de 2008 et talonne d'un point l'UMP qui arriverait en tête du second tour à l'issue d'une triangulaire UMP/FN/PS. Le parti socialiste enregistre un score de 20% et le front de gauche de 7%.

Pour Robert Ménard tête de la liste soutenue par le Front national crédité de 37 % des intentions de vote : "Béziers est gagnable."
Sondage Ipsos : Pour Robert Ménard Béziers est gagnable
Elie Aboud UMP désigné comme le successeur de Raymond Couderc, arrivé premier d'un petit point demande aux Biterrois de choisir entre lui ou le FN
Sondage Ipsos : Réaction d'Elie Aboud UMP : "c'est moi ou le front national"
Le sondage envisage une triangulaire au second tour

A gauche on compte les voix.
Le socialiste Jean-Michel Du Plaa compte sur une plus forte participation
 

Sondage Ipsos : le parti socialiste en appelle aux abstentionnistes

Aimé Couquet pour le Front de gauche juge que 7 % c'est moins que le ressenti sur le terrain
 

Sondage Ipsos Béziers : 7 % le Front de gauche peut mieux faire


 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

A Carcassonne, de l’électricité bientôt produite grâce au fleuve Aude ?

Les + Lus