Le supporter du MHSC est condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis

Rodez - bagarre dans les tribunes du stade entre supporters de Montpellier et policiers - 5 janvier 2014. / © F3 MP
Rodez - bagarre dans les tribunes du stade entre supporters de Montpellier et policiers - 5 janvier 2014. / © F3 MP

Le tribunal correctionnel de Rodez a condamné le membre du club des ultras "Butte Paillade" âgé de 28 ans à 18 mois de prison dont 10 avec sursis et mise à l'épreuve, pour violences volontaires sur un policier et dégradations du stade. Il est également condamné à une interdiction de stade de 5 ans.

Par Fabrice Dubault


Le tribunal correctionnel de Rodez a condamné le supporter du MHSC à 18 mois de prison dont 10 avec sursis, assortis d'une mise à l'épreuve de trois ans, sans toutefois prononcer de mandat de dépôt à son encontre. Il écope aussi de 5 ans d'interdiction de stade.

Le procureur de la République, rappelant les huit condamnations du prévenu pour des faits similaires, avait requis une peine plancher de deux ans assortie d'un mandat de dépôt. A la barre, le prévenu a nié en bloc.
Multirécidiviste pour des faits relevant du hooliganisme, le prévenu avait déjà fait l'objet d'une interdiction de stade qui venait à peine d'expirer, en octobre 2013.

Par ailleurs, la mairie de Rodez a déposé, lundi, une plainte contre X, pour obtenir réparation des dégradations commises par les supporters de Montpellier au stade Paul-Lignon, estimées à 8.000 euros.

Une bagarre à l'issue du match Rodez-Montpellier dimanche soir

Le supporteur de l'équipe de football de Montpellier avait été placé en garde à vue, dimanche soir, à Rodez, à l'issue du match de Coupe de France Rodez-Montpellier (0-2), pour avoir frappé un policier.

Cet homme de 28 ans faisait partie d'un groupe de plusieurs dizaines de supporteurs montpelliérains qui se sont affrontés avec les forces de l'ordre en tentant de forcer les portes du stade avant le match.
Il a été identifié comme l'auteur de coups qui ont légèrement blessé un policier du commissariat de Rodez et il a été interpellé après le match.

Un supporter connu de la justice

Il est connu des services de polices pour avoir par 7 fois commis des dégradations au cours de manifestations sportives. Il est déjà passé devant les juges de Strasbourg, Nîmes et Montpellier. Déjà interdit de stade par le passé, il a été condamné deux fois avec mise à l'épreuve.

Rodez : le supporter de Montpellier condamné à 8 mois de prison

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus