Cet article date de plus de 7 ans

La Mutualité sociale agricole lance un numéro d'écoute téléphonique pour prévenir le suicide chez les agriculteurs

Tous les deux jours un agriculteur se suicide en France. La région Midi-Pyrénées, 1ère région en nombre d'exploitations, n'échappe pas à un fléau qui représente la troisième cause de mortalité dans le monde agricole
La Mutualité sociale agricole (MSA), a lancé depuis lundi un numéro d'écoute pour les agriculteurs en détresse. Cette plate-forme téléphonique entend lutter contre le suicide dans la profession qui constitue la troisième cause de mortalité chez les agriculteurs après les cancers et les maladies cardio-vasculaires.

La plateforme Agri'écoute, joignable 24h/24 et 7 jours/7 au 09 69 39 29 19, au prix d'un appel local, complète un dispositif mis en place par la MSA dans les cantons, comme des groupes de paroles ou des réunions d'information et de sensibilisation sur le suicide. 

Car les situations à risque sont nombreuses dans le monde agricole. En 2013, les équipes de la MSA en ont identifié 838. Elles concernent à 75% des hommes et à 38% les 45-54 ans, la "tranche d'âge la plus représentée".

Selon les derniers chiffres disponibles, près de 500 suicides d'agriculteurs ont été enregistrés en France par l'Institut national de veille sanitaire (INVS) entre 2007 et 2009. Des données qui confirment "clairement un excès de mortalité par suicide chez les exploitants agricoles masculins de 20% supérieur à celui de la population générale française", insiste l'INVS.
 

En vidéo, le reportage en Tarn-et-Garonne de Sandrine Morch et Delphine Gérard :

durée de la vidéo: 02 min 06
Ces agriculteurs qui broient du noir

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture société