Au moins 850 personnes ont manifesté à Montauban en soutien à Brigitte Barèges, condamnée à 5 ans d’inéligibilité

"Soutiens à Brigitte Barèges". Derrière cette banderole, Brigitte Barèges a défilé dans les rues de la ville accompagnée de son équipe, d’élus et de Montalbanais, suite à sa condamnation pour détournement de fonds publics. Un cortège hué à son passage par des habitants postés à leur fenêtre.

Manifestation à Montauban en " soutiens à Brigitte Barèges", condamnée à une peine d'inéligibilité par la justice pour détournement de fonds publics
Manifestation à Montauban en " soutiens à Brigitte Barèges", condamnée à une peine d'inéligibilité par la justice pour détournement de fonds publics © R.Talbot/FTV

Soutenue par des élus, son équipe municipale et des Montalbanais, Brigitte Barèges(LR), la maire de Montauban condamnée ce mardi 9 février à 5 ans d’inéligibilité par le tribunal correctionnel de Toulouse pour détournement de fonds publics, a défilé aujourd’hui dans les rues de la ville. Ils étaient au moins 850 manifestants (selon la police) à participer à cette marche après s’être rassemblés devant la préfecture du Tarn-et-Garonne. Un cortège qui s’est déplacé sous les huées d’habitants, depuis leur fenêtre.

Une manifestation appelée des vœux de Brigitte Barèges sur son compte Facebook. Une mobilisation pour dire "assez" et dénoncer "un piège politique", suite à sa condamnation. L’élue de 67 ans ne s’avoue pas vaincue, elle a fait part de son intention de faire appel en vertu de "l’exécution provisoire". Une mesure non suspensive en cas d’appel, entrainant la perte immédiate de tous ses mandats.

Manifestation à Montauban en " soutiens à Brigitte Barèges", condamnée à une peine d'inéligibilité par la justice pour détournement de fonds publics
Manifestation à Montauban en " soutiens à Brigitte Barèges", condamnée à une peine d'inéligibilité par la justice pour détournement de fonds publics © R.Talbot/FTV

A l’issue de ce défilé dans les rues de Montauban, des élus, maires du Grand Montauban se sont exprimés. Robert Ménard, le maire de Béziers (proche du RN) était dans les rangs. Il avait d'ailleurs affiché sur son compte tweeter tout son soutien "à la maire courageuse de Montauban", qualifiant la condamnation de Brigitte Barèges de "scandale".

"L'irrespect d'une institution de la république"

 Madame Barèges "ne doute de rien et s’insurge contre sa condamnation"! Pour Arnaud Hilion, conseiller municipal PS, elle joue les victimes en parlant de "brutalité de la justice" à son égard.

Ce rassemblement représente l'irrespect d'une institution de la République, la justice. Il est irresponsable d'organiser une telle manifestation pour une élue", a déclaré aujourd'hui Arnaud Hilion.

La préfète du département doit publier un arrêté dans les 15 jours qui actera la fin des mandats de cette figure de la droite locale connue pour ses propos "jugés" par l'opinion publique d'homophobes et xénophobes. Dans son délibéré, le président du tribunal a insité sur "le devoir d'exemplarité, de transparence et de probité des élus". Brigitte Barèges a été condamnée par la justice à une peine de 5 ans d'inéligibilité avec "exécution provisoire" pour détournements de fonds publics.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société politique manifestation économie social polémique