Centrale nucléaire de Golfech : la distribution d'iode élargie à 20 kilomètres à la ronde

La centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne. / © Claude Prigent/MaxPPP
La centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne. / © Claude Prigent/MaxPPP

Le plan principal d'intervention autour des centrales nucléaires francaises est passé de 10 à 20 kilomètres de rayon. 150 000 personnes sont désormais concernées autour de la centrale de Golfech dans le Tarn-et-Garonne, soit 8 fois plus qu'auparavant. 

Par Marie Martin

C'est une conséquence de la catastrophe de Fukushima, au Japon, en 2011.

Cet accident, consécutif au séisme suivi d'un tsunami qui a provoqué la fusion des cœurs des réacteurs de la centrale de Fukushima, a ouvert une réflexion des pouvoirs publics français sur la sécurité aux abords des centrales.

Résultat : le plan principal d'intervention autour des centrales passe de 10 à 20 kilomètres de rayon. 

Dans notre région, le périmètre est donc élargi autour de la centrale de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne. 150 000 personnes sont désormais concernées par la distribution préventive de pastilles d'iode, contre 22 000 auparavant.

Un courrier va être envoyé aux habitants qui pourront ensuite aller chercher ces pastilles en pharmacie, munis d'un bon de retrait. 

L'iode est un oligo-élément dont la fonction est de protéger la thyroïde contre l’assimilation d’iode 131, un isotope radioactif qui peut être à l’origine de cancers. Pour être efficace, le comprimé doit être ingéré deux heures avant le passage des particules et gaz radioactifs.

Voir le reportage de Christophe Romain et Eric Foissac, de France 3 Occitanie : 
 
Périmètre autour des centrales nucléaires

Sur le même sujet

Les + Lus