• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Crise aux urgences à Montauban : Brigitte Barèges menace de boycotter le vote du budget de l'hôpital

Brigitte Barèges, maire de Montauban, invité du 12/13 de France 3 occitanie. / © France 3 Occitanie
Brigitte Barèges, maire de Montauban, invité du 12/13 de France 3 occitanie. / © France 3 Occitanie

Brigitte Barèges prend position dans le dossier de la grève des urgences. Dans une lettre ouverte à la ministre de la santé, la maire de Montauban réclame des postes supplémentaires. Faute de quoi elle refusera de voter le budget de l'hôpital ce jeudi. 

Par Claire Sardain

C'est un véritable coup de gueule que pousse ce mardi la maire de Montauban sur son compte Facebook. Après des semaines de grève aux urgences, Brigitte Barèges a reçu vendredi dernier une délégation de salariés de l'hôpital et écouté leurs doléances. Il n'en fallait pas plus pour que l'élue interpelle le gouvernement dans une lettre ouverte publiée ce lundi.
 

Il y a urgence

Invitée de l'édition du 12/13, l'élue affirme avoir pris conscience de la gravité de la situation et de l'inadéquation des moyens dans un service en surcharge permanente : 

Juste un chiffre. Nous avons à Montauban 40000 visites annuelles et 80000 appels. C'est exactement le même volume d'activité que le CHU de Rangueil. Or à Rangueil, il y a 21 postes contre seulement 8 à Montauban.

 

Et pour madame la maire, l'explication coule de source. En cause l'A.R.S, l'Agence Régionale de Santé. Elle n'aurait pas pris en compte l'augmentation régulière de population dans le département du Tarn-et-Garonne ainsi qu'à Montauban. C'est ce que nous a confirmé Brigitte Barèges en direct dans le 12/13 de France 3 Occitanie. 
 
Brigitte Barèges prend position dans le dossier de la grève des urgences
 

Menace de Boycott

Face à cette situation, et si aucune réponse n'est apportée d'ici 2 jours, Brigitte Barèges menace de boycotter le vote du budget de l'hôpital lors du prochain conseil de surveillance, qui aura lieu jeudi. 4 élus siègent à ce conseil et leur simple refus suffirait à annuler le vote du budget. Car si la loi Hôpital Santé donne les pleins pouvoirs de gestion aux directeurs d'hôpitaux, le budget doit être approuvé par le conseil de surveillance.
Sur son compte Twitter Brigitte Barèges persiste et signe. Elle réclame 7 postes supplémentaires aux urgences de l'hôpital de Montauban.
 


Quoi qu'il en soit, si la maire de Montauban mettait sa menace à exécution, cette action constituerait une première dans notre région. 
Coup de bluff, coup politique ou réelle menace ? Affaire à suivre. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pyrénées-Orientales : des passionnés mettent 9 ans pour construire un bateau à vapeur

Les + Lus