Montauban : des CRS en mission à Nice refusent de dormir dans une caserne qu'ils jugent insalubre

82 CRS de la compagnie de Montauban ont refusé dimanche 1er août de s'installer dans la caserne de cantonnement de l'Ariane à Nice, s'inquiétant des conditions sanitaires et de cas récents de Covid. Ce mardi soir, ce sont des CRS de Carcassonne qui doivent normalement loger dans ces installations.
Les conditions sanitaires de cette caserne ont déjà été dénoncées à plusieurs reprises par des compagnies de CRS ces deux dernières années
Les conditions sanitaires de cette caserne ont déjà été dénoncées à plusieurs reprises par des compagnies de CRS ces deux dernières années © Google Street View

Rébellion et protestations des CRS de Montauban.

82 d'entre eux, en mission à Nice le week-end dernier, ont refusé de dormir dans la caserne qui leur était affectée. Ce cantonnement étant jugé par les policiers "d'une propreté douteuse".

"Douches moisies, joints noirs, humidité, résume Pierre Ducros, délégué régional du syndicat Alliance police nationale CRS dans le sud, et la ventilation mécanique contrôlée (VMC) en panne alors qu'il y a eu quatre cas de Covid la semaine précédente dans la compagnie de Marseille qui résidait à l'Ariane".

En effet, quelques jours auparavant, des CRS de Marseille avaient été infectés par le Covid-19 dans ce même bâtiment.

Les policiers du Tarn-et-Garonne ont donc refusé de s'installer dans la caserne, préférant dormir dans leurs fourgons avant de quitter Nice dès le lendemain...

Plus d'infos dans cet article de nos confrères de France 3 Provence-Alpes Côte-d'Azur.

Mardi 3 août, une nouvelle compagnie de CRS, la 57 de Carcassonne, arrivera en fin de journée. Un nettoyage des locaux est normalement prévu avant l'installation des policiers audois.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité covid-19 santé logement insalubre logement