• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Montauban, les personnels des urgences de l'hôpital toujours mobilisés pour demander plus de moyens

Les personnels grévistes aux urgences de Montauban. / © Marie Martin FTV Occitanie
Les personnels grévistes aux urgences de Montauban. / © Marie Martin FTV Occitanie

Cela fait deux mois et demi que les personnels soignants et les brancardiers des urgences de l'hôpital de Montauban sont en grève.
Une mobilisation pour dénoncer des conditions de travail difficiles et une mise en danger des patients.

Par Nathalie Fournis

Depuis plus de deux mois en effet, le mouvement des agents des urgences de l'hôpital de Montauban est sur le point d'atteindre un record de longévité.
Les personnels soignants du service des urgences réclament plus de moyens pour assurer leurs missions d'accueil et de soin et ce n'est pas les 95.000 € pour 4 postes supplémentaires durant la période estivale, alloués par le ministère de la santé, qui vont satisfaire leurs attentes.

Ils demandent la création de 28 postes.

"Les personnels en renforts sont utilisés pour remplacer les agents en grève, donc on se retrouve dans des situations encore plus difficiles qu'avant" nous confie cette infirmière.

En 15 ans, 2 fois plus de patients 

Une situation marquée par le déficit chronique d'effectif à l'hôpital : en 15 ans le nombre d'admissions a doublé aux urgences, et les postes eux, n'ont pas suivi cette croissance.

Résultats : une énorme frustation des personnels qui ne parviennent plus à assurer correctement l'accueil des malades et des blessés, toujours plus nombreux. 

Les personnels témoignent :
 
A Montauban, les personnels des urgences de l'hôpital toujours mobilisés pour demander plus de moyens

Mardi 27 août prochain , l'Agence Régionale de Santé recevra une délégation de personnels, des représentants syndicaux et la direction de l'hôpital pour évoquer des solutions pérennes à cette crise, qui selon les personnels met en danger les patients.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus