Polémique. Les vélos et les trottinettes interdits de centre-ville, pour donner la priorité... aux piétons, les habitants étonnés

Le centre-ville de Montauban (Tarn-et-Garonne) est désormais interdit aux cyclistes et adeptes de la trottinette. Une association s'oppose à cette nouvelle réglementation et dénonce une mesure anti "deux roues".

Depuis 2022, les deux-roues ne pouvaient pas emprunter trois rues de Montauban (Tarn-et-Garonne). Désormais, suite à un arrêté municipal adopté le 28 février 2024, c'est tout l'hypercentre de la ville qui est interdit aux vélos et aux trottinettes. La mairie invoque la sécurité des autres usagers de la route et notamment les piétons.

Priorité aux piétons

Une trentaine de rues et de places ne sont plus accessibles en deux-roues. Les rues de la République, de la Résistance, des carmes, les places Nationale, Franklin Roosevelt, Cathédrale et du Coq ne verront plus passer de cyclistes. L'accès est dorénavant strictement interdit.

Les contrevenants s'exposent à une verbalisation.

Protéger les usagers, fluidifier les zones piétonnes et permettre une commodité de passage sur les trottoirs et voies réservées aux piétons

Mairie de Montauban

Les arguments avancés par la municipalité n'ont pas du tout convaincu une association cycliste. Elle demande le retrait de l'arrêté.

Une association entre en résistance

Monta'Vélo 82 est une association de cyclistes montalbanais et elle n'y va pas par quatre chemins. Elle appelle à un retrait de l'arrêté municipal. Selon elle, la nouvelle réglementation porte carrément atteinte à la sécurité des deux-roues.

Monta'Vélo 82, en tant qu'association représentative des intérêts des cyclistes, s'oppose fortement à cette interdiction qui va entraîner une mise en danger de nombreux cyclistes.

Association cycliste de Montauban

L'association considère que les cyclistes sont pénalisés. Mais, plus globalement, elle dénonce une part trop belle faite à la voiture.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @montavelo82

"La ville de Montauban se vante de pratiquer une politique pro-vélo en mettant tout en œuvre pour décrocher tous les labels. En réalité, la part modale de la voiture se situe au-dessus de 80%, sans diminution " souligne Monta' Vélo 82.

Montauban n'est pas la seule municipalité à interdire le centre-ville aux deux-roues. Lille, Nice et Agen se sont déjà engagés dans cette voie. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité