40e anniversaire du 10 mai 1981 : dans la ville socialiste de Carmaux, Mitterrand a laissé des souvenirs imprécis

En novembre 1980, François Mitterrand lance sa campagne à Carmaux, dans le Tarn. Il est élu président de la République le 10 mai 1981 et fera deux septennats. 40 ans après cette victoire socialiste, son nom évoque des événements imprécis chez les jeunes carmausins. Rencontre.

Le 10 mai 1981, le candidat socialiste François Mitterrand met son bulletin de vote dans une urne de Château-Chinon pour le second tour des élections présidentielles.
Le 10 mai 1981, le candidat socialiste François Mitterrand met son bulletin de vote dans une urne de Château-Chinon pour le second tour des élections présidentielles. © Jean-Claude Delmas - AFP

Il y a tout juste quarante ans, François Mitterrand était élu président de la République. Le chef d'Etat s'est rendu dans le Tarn a plusieurs reprises lors de ses 2 mandats. Dans la ville socialiste de Carmaux, il a laissé des traces parfois imprécises chez les jeunes. En soutenant les mineurs de la ville, François Mitterrand a marché dans les pas de Jean Jaurès qui reste "la" figure du socialisme à Carmaux.

Quels souvenirs de François Mitterrand, 40 ans après son accession au pouvoir ?

"C'est un ancien président, pas plus" répond un habitant de Carmaux. "Il a fait deux mandats dans les années 80, il était de gauche je crois" répond un autre.
Une jeune fille essaie "il était de droite... ou de gauche plutôt !". Et oui, le temps a fait son oeuvre, et pour les moins de 25 ans, Mitterrand, c'est de l'histoire déjà ancienne.

Dans les mémoires, François Mitterrand est bel et bien quelqu'un de connu, mais qui ? "Il y a une salle des fêtes ici à son nom donc ça doit être quelqu'un d'important" affirme une jeune femme, "c'était une personnalité politique importante parce qu'il était cultivé" commente une autre.

Pour ce qui est des faits, "il a enlevé la peine de mort" explique une jeune femme. "Il était d'une envergure que l'on a pas retrouvé " rapporte une trentenaire. Voici 14 ans à la tête de la France résumés à peu de choses. "Les anciens en parlent mais c'est tout".

A Carmaux, fief socialiste, il a surtout "fait des promesses pour relancer la production du charbon et sauver les mines" précise un habitant, c'était en 1980 et 1981. Mais en 1983, le gouvernement annonce la fermeture programmée de ces sites industriels. Le charbon sera désormais importé car moins cher qu'à produire en France. Les puits et les mines à ciel ouvert de Midi-Pyrénées fermeront donc malgré la mobilisation des mineurs et les manifestations.

En vidéo, le reportage de Gregoire Alcalay et Harmonie Pacione : 

Carmaux et François Mitterrand, 40 ans plus tard.

Les puits de charbon du Tarn ont fermé en 1987 et la plus grande mine à ciel ouvert d'Europe, la Découverte en Aveyron, a fermé le 30 juin 1997. 20 ans après, le taux de chômage était proche de 20% et le nombre d'habitants avait baissé de 10.000.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois mitterrand politique hommage société histoire culture témoignage jeunesse famille parti socialiste