Des champions et des absents pour les championnats de France d’Athlétisme à Albi

Délocalisés à Albi et décalés à mi-septembre en raison de la crise sanitaire, les Championnats de France d'athlétisme prévus samedi et dimanche ne sont pas épargnés par les absences de poids, symboles d'une saison totalement chamboulée par le coronavirus.
Kevin Mayer lors du Meeting international d'athlétisme de Marseille le 3 septembre
Kevin Mayer lors du Meeting international d'athlétisme de Marseille le 3 septembre © Frédéric Speich/MaxPPP
Ce rendez-vous annuel devait initialement se tenir du 19 au 21 juin à Angers mais la pandémie a bouleversé les plans de la Fédération française d'athlétisme (FFA) qui s'est rabattue sur Albi, déjà théâtre de cette compétition il y a deux ans. En optant pour la cité du Tarn et une organisation tardive, la FFA a réussi à sauver l'essentiel mais elle a peut-être découragé une partie de ses stars, déjà échaudées par le report des Jeux Olympiques de Tokyo à 2021 et l'annulation de l'Euro à Paris.

des absents... et des champions

Avec un exercice estival raccourci à deux petits mois et sans grands évènements pour se motiver, nombre d'entre eux ont déjà mis le cap sur l'année prochaine (Pierre-Ambroise Bosse, Mahiedine Mekhissi, Jimmy Vicaut, Rénelle Lamote, Morhad Amdouni) alors que d'autres ont préféré prendre le temps de soigner leurs blessures (les adducteurs pour Christophe Lemaitre, les ischio-jambiers pour Pascal Martinot-Lagarde). Le plateau proposé en souffre forcément mais le stadium municipal d’Albi, dont la capacité a été réduite de moitié, Covid-19 oblige (4.000 spectateurs au lieu de 8.000 avec port du masque obligatoire), verra tout de même à l'oeuvre quelques valeurs sûres des Bleus. Mélina Robert-Michon, Renaud Lavillenie, Alexandra Tavernier, Wilhem Belocian ou encore Kevin Mayer font partis du plateau albigeois.

La fédération profite également de ces Championnats de France pour fêter son centenaire en invitant notamment quelques vieilles gloires de l'athlétisme tricolore: Marie-José Pérec, Jean Galfione, Bruno Marie-Rose, Muriel Hurtis, Guy Drut, Stéphane Diagana et Christine Arron notamment.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
championnats de france d'athlétisme athlétisme sport