Albi : une enquête ouverte après le décès d'un jeune homme de 22 ans suite à une bagarre

La bagarre a éclaté devant cette épicerie exotique à Albi. / © Pascale Lagorce / France 3 Occitanie
La bagarre a éclaté devant cette épicerie exotique à Albi. / © Pascale Lagorce / France 3 Occitanie

Joël Dimonika, 22 ans, est décédé le 19 juillet aux urgences de l'hôpital d'Albi après une bagarre. Aujourd'hui ses proches s'interrogent sur les circonstances du drame et la prise en charge du jeune homme par la police.  Une enquête est ouverte. 

Par Laurence Boffet

Qu'est-il arrivé à Joël Dimonika le mardi 19 juillet ? Ce jeune homme de 22 ans, est mort ce soir-là aux urgences de l'hôpital d'Albi. Il y avait été admis quelques heures après une bagarre. Aujourd'hui, ses proches s'interrogent. 

Une affiche placardée sur la vitrine d'une épicerie exotique du centre ville d'Albi affiche son portrait avec un message : "Adieu Joël Dimonika, dit Patu jeune". Originaire d'Angola, installé à Albi depuis plusieurs années, Joël Dimonika s'est battu avec un autre jeune d'origine africaine devant cette épicerie le 19 juillet vers 19h00. Appelée par l'épicier, la police l'a reconduit près de son domicile, dans le quartier de Cantepau. Quelques minutes plus tard, le jeune homme s'effondre dans la rue. Ce sont des passants qui vont le conduire aux urgences où il décèdera dans la soirée. 

L'affiche placardée par les amis de Joël Dimonika. / © Pascale Lagorce / France 3 Occitanie
L'affiche placardée par les amis de Joël Dimonika. / © Pascale Lagorce / France 3 Occitanie

Une enquête ouverte

Une enquête de police a été ouverte après la mort de Joël Dimonika. L'autopsie pratiquée sur son corps a révélé qu'il était décédé d'une crise cardiaque. Elle n'a pas permis d'établir de lien direct entre son décès et la bagarre. Des examens complémentaires ont été demandés mais il faudra attendre plusieurs semaines pour en connaître les résultats. Les amis du jeune homme qui ne comprennent pas pourquoi il n'a pas été emmené directement à l'hôpital après la bagarre alors que les témoins faisaient état de nombreux coups reçus ont pris contact avec un avocat. Ils étudient les suites judiciaires à donner à ce drame. 

Regardez le reportage de Pascale Lagorce et Christophe Romain

Mort d'un jeune à Albi après une bagarre

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus