• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Albi : un policier brûlé par sa bombe lacrymogène en interpellant trois mineurs sur un cambriolage

Image d'illustration / © Ph. Huguen / AFP
Image d'illustration / © Ph. Huguen / AFP

Le policier dont la bombe lacrymogène s'est vidée par accident a été brûlé au visage et à l'oeil. Il est en arrêt de travail. Il intervenait sur un cambriolage au cours duquel trois malfaiteurs, tous mineurs, ont été interpellés. 

Par Fabrice Valery

La totalité du contenu d'une bombe lacrymogène de grande taille s'est déversée sur le visage d'un policier qui la portait à la ceinture, le brûlant au visage, a-t-on appris auprès de sources policières.

Les faits se sont déroulés vers 20 heures mardi 28 août à Albi, dans le Tarn. Le policier et ses collègues intervenaient lors d'un cambriolage. Lors de l'intervention, la capsule de sécurité de la bombe lacrymo a sauté par accident et le produit sous pressions s'est vidé sur le visage et les yeux du fonctionnaire de police.

L'homme a été pris en charge par les secours et transporté au centre hospitalier d'Albi. Il est en arrêt de travail. L'intervention a conduit à l'interpellation de trois personnes, tous des mineurs, qui étaient encore, mercredi matin, en garde à vue au commissariat d'Albi. 

L'équipement des policiers conduit parfois à des accidents de cette nature durant les interpellations. A Toulouse, en mai dernier, après l'évacuation de l'université Jean-Jaurès, c'est un étudiant qui avait été blessé lors de son interpellation par l'explosion accidentelle d'une grenade de désencerclement qu'un policier portait à la ceinture. 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus