Brexit : Glynis Griffiths, conseillère municipale dans le Tarn, ne pourra pas se représenter

It’s time. Le divorce entre Bruxelles et Londres, contraint Glynis Griffiths, conseillère municipale à Vieux dans le Tarn, à jeter l’éponge. Résidente britannique, elle est désormais dépourvue de ses droits de vote et de candidature aux élections municipales.
 

Brexit : un coup dur pour Glynis Griffiths.

Cette Anglaise originaire du Nord Est de Londres vit depuis 17 ans dans le petit village de Vieux.
Conseillère municipale depuis 2014, elle est très impliquée dans la vie locale de la commune et s'épanouit pleinement auprès des 220 habitants. 

Le maire et ses élus accusent aussi le coup. La séparation est douloureuse. L’idéal européen de Glynis ne se conjuguera plus jamais de la même façon. A l’heure du thé, elle s’est confiée aux journalistes de France 3 Tarn.
 


Comme Glynis Griffiths, ils sont plus de 800 élus locaux en France, de nationalité britannique, à être dépourvus de leur droit de vote et de candidature aux élections municipales. La demande de nationalité française pourrait les aider mais la démarche est très longue et fastidieuse. En attendant, de nombreux résidents britanniques peuvent effectuer leur demande de "carte de séjour".
 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité