Coronavirus : un Ephad du Tarn dédié à l'accueil des personnes âgées positives au Covid-19 et asymptomatiques

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Albinet

Les personnes âgées du Tarn résidentes en Ephad, détectées positives au Covid-19 et asymptomatiques, seront regroupées à partir du 12 octobre, le temps de leur quatorzaine, dans une maison de retraite de Cordes-sur-Ciel. Un "espace Covid" expérimental d'une capacité d'accueil de 15 résidents.

C'est un dispositif unique en France. Dans le Tarn, à partir du 12 octobre, la maison de repos du Coustil, à Cordes-sur-Ciel, qui devait fermer ses portes, a été choisie par l'Agence Régionale de Santé et le département pour expérimenter l'accueil, le temps de leur quatorzaine, d'un maximum de 15 patients âgés, résidents en Ephad ayant été testés positifs au coronavirus, mais sans présenter de symptômes. 



Une dizaine d'aide-soignantes et d'infirmières se relaiera auprès de ces résidents en transit jusqu'à ce qu'ils ne soient plus contagieux. Sur place, au lieu d’être confinés dans les chambres de leurs Ephad d'origine, les pensionnaires disposeront d'un espace de 200 mètres carrés pour se promener, se rencontrer, prendre leurs repas et recevoir leurs familles. 



Voir le reportage de Robin Doreau et de Khalaf Ayham de France 3 Tarn :





Alors qu'une centaine de nouveaux cas de Covid-19 sont dépistés chaque jour dans le Tarn, cette expérimentation, financée par l'ARS, vise à désengorger l'hôpital d'Albi et éviter la saturation des services d'urgence et de réanimation. Elle sera attentivement suivie et pourrait être pérennisée, voire étendue à d'autres départements.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité