Cyberattaque : dans le Tarn, le groupe Pierre Fabre porte plainte contre X

Après la cyberattaque dont il a été victime le 31 mars , le groupe pharmaceutique tarnais Pierre Fabre, a porté plainte ce mardi 6 avril contre X auprès du tribunal de Castres.

siège du groupe Pierre Fabre à Lavaur
siège du groupe Pierre Fabre à Lavaur © Hélène Jacques/FTV

Le 31 mars dernier,  le groupe Pierre Fabre était victime  d’une cyberattaque  qui a mis  au point mort  une grande partie de sa production.

Après avoir paré au plus pressé pour maîtriser et éviter la propagation du virus et remettre progressivement en route ses usines, le laboratoire a déposé une plainte contre X ce mardi 6 avril auprès du tribunal de Castres.

Plainte pour introduction frauduleuse

Une  plainte "pour introduction frauduleuse de données dans un système de traitement automatisé".

Dans certaines usines de fabrication, la production a été parfois ralentie.

Sur les 7 usines françaises, seul le site de Gaillac qui produit des actifs cosmétiques et pharmaceutiques n’a pas été impacté.

Pas de retour à la normal

Le retour à la normale devrait encore prendre quelques jours d’après le service communication du groupe.

Pierre Fabre emploie près de 10.000 salariés dont 2.500 dans le Tarn. Son chiffre d'affaires était de 2,2milliards d'euros en 2020.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers économie numérique économie la chronique santé santé société