• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le chantier des Portes du Tarn se poursuit

Les prochaines installations devraient être une station essence et deux restaurants.
Les prochaines installations devraient être une station essence et deux restaurants.

La première pierre d'une aire de service a été posée, mardi 9 avril 2019, dans la zone d'activités des Portes du tarn. Les acteurs du projet tablent sur 2 200 emplois d'ici 20 ans. 

Par Marie Martin

C'est une zone de 198 hectares, située entre Buzet et Saint-Sulpice-la-Pointe, à la lisière du Tarn et de la Haute-Garonne. Un  nouvel échangeur autoroutier permet d'y accéder.

Depuis des années, elle est baptisé les Portes du Tarn. Une entreprise, Vinovalie, s'y est déjà installée et mardi 9 avril 2019, la première pierre d'une aire de service a été posée. Une station essence et deux restaurants devraient s'y implanter à la fin de l'année. 

120 hectares sont commercialisables mais les Portes du Tarn ne se présentent pas comme une énième zone commerciale. Elles portent le projet d'un "quartier" où se mêleraient lieux de vie, entreprises et espaces verts.

La Société publique locale (SPLA) du Tarn, qui pilote le projet, explique que la zac (zone d'activité commerciale) des Portes du Tarn s’inscrit sur le long terme avec un minimum de 2 200 emplois d'ici 2042. Les entreprises choisies pour s'y installer le sont sur des critères d'embauche. 

Parmi les sociétés annoncées, une plateforme industrielle de 70 000 m2, avec 250 emplois dans la grande distribution, l’industrie et le e-commerce.

Voir le reportage de Miryam Brisse et Véronique Galy, de France 3 Tarn : 
 
Démarrage du chantier des Portes du Tarn

A lire aussi

Sur le même sujet

Mort suspecte dans l'Aude : garde à vue du fils de l'ex-conseillère municipale britannique de Trausse

Les + Lus