Portes du Tarn : des trésors archéologiques mis au jour

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Bonduelle

A Saint-Sulpice (Tarn), le chantier d'aménagement de la zone d'activités économiques des Portes du Tarn accueille le plus vaste chantier français de fouilles archéologiques. Des pierres taillées au Néandertalien ont été découvertes par les spécialistes.

Douze zones de fouilles sur 25000 mètres carrés, c'est le plus grand chantier français dans l'histoire de l'archéologie moderne pour la période du paléolithique. Une quinzaine d'archéologues y travaillent avec le sentiment de participer à un événement qui fera date dans leur discipline.



D'énormes pelleteuses de 22 tonnes raclent le sol centimètre par centimètre sur une zone de 16 mètres carrés scrutée par deux archéologues. L'œil humain contrôle et - de temps en temps, parmi des centaines de mètres cube de terre déplacés - découvre un joyau : un nucléus, une pierre taillée par un homme de Néandertal, il y a... 200 000 ans !

Ces pierres sont nettoyées, triées  et expertisées sur place. Puis, elles seront étudiés dans le laboratoire de Paléotime à Villard de Lans (38) et quelques unes seront restituées aux collectivités locales du Tarn pour alimenter des musées et des expositions temporaires. Les archéologues vont ainsi travailler jusqu'au mois de mars 2016.



Ensuite le terrain sera libéré pour la construction des "Portes du Tarn". Le planning d'aménagement de la zone économique devrait être maintenu. La livraison des accès et des premiers bâtiments est prévue fin 2016

durée de la vidéo: 01 min 50
A Saint-Sulpice (Tarn), le chantier d'aménagement de la zone d'activités économiques des Portes du Tarn accueille le plus vaste chantier français de fouilles archéologiques. Des pierres taillées au Néandertalien ont été découvertes par les spécialistes.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité