Top 14 : Montpellier, champion de France de rugby pour la première fois de son histoire

Publié le Mis à jour le

La finale du Top 14 opposait ce vendredi 24 juin au Stade de France (20h45) le Castres Olympique et Montpellier. Après sa défaite lors de la finale de 2018, le MHR prend une revanche éclatante et remporte son premier titre de champion de France.

Les joueurs du Montpellier Hérault Rugby peuvent être fier de leur victoire 10-29 face au Castres Olympique. Les Montpelliérains remportent ainsi leur premier titre de champion de France et leur premier bouclier de Brennus. 

durée de la vidéo : 20sec
Brennus Montpellier ©Pascale Lagorce - FTV

Tout est déjà joué au bout de 12 minutes dans cette finale de Top 14. Castres ne sera jamais réellement rentré dans cette rencontre. Les Héraultais auront marqué trois fois lors de la première mi-temps et auront géré grâce à une défense de fer le reste de la rencontre.

Le MHR remporte son premier titre de champion de France et le Brennus après une finale ratée en 2018 face aux mêmes Castrais. Place de la Comédie, à Montpellier, les supporters ne cachent pas leur joie.

place de la comédie ©Christelle Nicolas - FTV

Cette finale est marquée par la fin de carrière de deux grands joueurs : l'ancien capitaine de l'équipe de France Guilhem Guirado et le demi de mêlé mythique du Castres Olympique, Rory Kockott qui répond au micro de Pascale Lagorce pour France 3 Occitanie :

durée de la vidéo: 03 min 03
Rory Kockott ©Pascale Lagorce - FTV

  • Enfiiiin ! L'honneur est sauf pour le Castres Olympique. Le meilleur marqueur du club cette saison, Vilimoni Botitu marque un essai à la 74' minute. Les Tarnais reviennent à 10-26, grâce à la transformation. Sûrement trop tard pour revenir au score. Dans la foulée, Montpellier inscrit une pénalité. 10-29.
  • A dix minutes de la fin du match, les joueurs du MHR sur le banc de touche se congratulent déjà. Tandis que du côté du CO, certains joueurs n'arrivent pas à retenir leurs larmes.
  • Castres attaque mais sans succès face à une défense montpelliéraine qui ne laisse rien passer. Les supporters castrais n'y croient plus après trois points supplémentaires sur un contre des Montpelliérains et une pénalité. 68' minute le MHR mène 3-26.
  • Carton jaune à la 62' minute pour le MHR ! Montpellier se retrouve à 14.
  • Place de la Comédie, les supporters de Montpellier continuent à encourager leurs joueurs à 20 minutes du coup de sifflet final.
durée de la vidéo : 10sec
supporters Montpellier ©Christelle Nicolas - FTV
  • Arbitrage vidéo après une percée des Castrais à la 57'minute. L'essai n'est pas accordé. Le ballon n'ayant pas été aplati.

  • Premier essai de Castres refusé à Julien Dumora à la 50' ! Mais le CO récupère une pénalité. Les supporters de la sous-préfecture tarnaise reprennent espoir et de la voix. 
supporters castrais ©Pascale Lagorce - FTV
  • Les Castrais sont revenus sur le terrain avec de nouvelles intentions. C'est le premier temps fort du CO dans cette finale. Il y a du mieux et cela passe dans l'axe.
  • Le jeu reprend au Stade de France !
  • Une première période catastrophique pour les Tarnais. Les joueurs du CO déjouent et ont perdu au passage leur maître à jouer Benjamin Urdapilleta. Lors des phases finales de 2016, Montpellier avait infligé à domicile une large défaite aux Castrais, 28 à 9.

  • C'est la mi-temps. 23-3 pour Montpellier face à Castres. "Rien n'est fini ! on va se défoncer" Geoffrey Pallis du CO. Pour Montpellier, Arthur Vincent est satisfait de cette première période. "C'est très bien ! il faut que l'on continue comme ça. On ne peut pas lâcher."
  • Urdapilleta fait la moue et semble particulièrement dépité lorsque l'on lui demande s'il pense pouvoir à nouveau rentrer.
durée de la vidéo: 00 min 46
benjamin urdapilleta touche ©Pascale Lagorce - FTV
  • Enfin les premiers points du CO ! A la 34' minute, à 45 mètres face aux poteaux, Julien Dumora réussi sa pénalité. 3-20.
  • Cette finale est-elle déjà jouée ? Le Brennus va-t-il prendre la direction de l'Hérault ?

  • A Castres dans le Tarn, place Pierre Fabre, les supporters du CO sont assommés par les vingt premières minutes de leur équipe.

  • On revoit le troisième essai montpelliérain où tous les trois-quarts ont touché le ballon dans les 22 mètres adverses avec une dernière passe de Vincent dans son dos pour envoyer Bouthier derrière la ligne en coin.
durée de la vidéo : 33sec
3e essai MHR ©Pascale Lagorce - FTV
  • Trois points de plus pour Montpellier sur une pénalité de Paillaugue de 24 mètres face aux poteaux. 0-20
  • Le CO doit se passer de son buteur, Benjmain Urdapilleta qui sera resté sur le terrain à peine 10 minutes.
  • Sur un superbe mouvement de fixation, troisième essai du MHR à la 11' minute par Anthony Bouthier. Paillaugue ne concrétise pas la transformation. 0-17 en treize minutes. Cela fait cher pour les Castrais qui perdent également leur demi d'ouverture et buteur, Benjamin Urdapilleta, blessé.

  • Montpellier récidive à la 9' minute. Deuxième essai marqué par Florian Verhaeghe. Benoit Paillaugue transforme. Cela fait 0-12 !
  • Premier essai pour les Montpelliérains par Arthur Vincent à la 5' minute de jeu ! La transformation de Paillaugue est râtée. Le MHR mène 5 à 0.
  • Castres et Montpellier ne se sont rencontrés en finale du Top 14 qu'une seule fois en 2018. Les Tarnais s'étaient imposés avec une avance de 16 points (29-13), soit le plus gros écart dans une finale.
  • Ça y est, c'est parti ! Le coup d'envoi de cette finale du Top 14 entre le Castres Olympique et Montpellier est donnée. 🏉
  • Le Stade de France chante à pleins poumons la Marseillaise.
durée de la vidéo: 00 min 38
Marseille ©Pascale Lagorce - FTV

  • Près de 30 bus de supporters sont partis de Castres (Tarn) pour assister à cette finale du Top 14 au Stade de France à Paris :
durée de la vidéo : 21sec
Supporters Castrais ©Pascale Lagorce - FTV

  • Le XV de départ de Montpellier : Bouthier - Vincent, Doumayrou, Serfontein, Rattez - (o) Garbisi, (m) Paillaugue - Mercer, Camara, Bécognée - Chalureau, Verhaeghe - Haouas, Guirado, Lamositele.
  • Le XV de départ de Castres : Dumora - Palis, Combezou, Botitu, Nakosi - (o) Urdapilleta, (m) Arata - Ben-Nicholas, Champion de Crespigny, Babillot - Staniforth, Vanverberghe - Hounkpatin, Barlot, Walcker.

Cette finale du Top 14, version 2022, n'était sûrement pas la plus attendue, ni la plus espérée. Loin de paraître aussi flamboyante et aussi glamour qu'un La Rochelle (championne d'Europe 2022) - Stade Toulousain, elle a le mérite d'une certaine logique puisque le Castres Olympique et Montpellier ont terminé respectivement à la première et à la seconde place du championnat à l'issue de la saison régulière.


Castres veut démontrer qu'elle n'est pas que cette "petite équipe du Tarn", dont sa direction se plaît tant à ne pas se départir de cette caricature. Si le CO l'emporte ce soir, il décrochera son 3e Brennus (2013 et 2018 pour une défaite en 2021) et deviendrait le meilleur club français de ces 10 dernières années dans cet exercice. Pas mal pour une équipe qui n'est que le dixième budget du championnat français...

France 3 Occitanie sur le terrain

De son côté, Montpellier court toujours après son premier titre et espère sa revanche de l'édition 2018, face au même Castrais. Malgré le flux d'argent versé par son propriétaire, Mohed Altrad, et son flot de joueurs sud-africains, les Héraultais n'arrivent pas à passer l'échelon supérieur et à s'accaparer un minimum de sympathie de la part des amoureux du ballon ovale. Le MHR compte sur son manager, Philippe Saint-André, surnommé le Goret, pour obtenir ce petit supplément d'âme qui lui permettrait de mettre la main sur le bouclier de Brennus.

Castres Olympique - Montpellier Hérault Rugby, la finale du Top 14 2021-2022 est à suivre sur France 2 avec les équipes de France 3 Occitanie sur le terrain.