Pourquoi le maire LREM de Rabastens (Tarn) interdit le tractage électoral sur le marché de sa commune : il s'explique !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascale Lagorce/Robin Doreau/Nicolas Bonduelle

Le maire LREM de Rabastens dans le Tarn a interdit la distribution de tracts sur le marché de sa commune en pleine campagne électorale des Municipales 2020. Pierre Verdier qui ne se représente pas, évoque les risques de trouble à l'ordre public.  Le maire s'explique !

Chaque samedi, le marché de Rabastens dans le Tarn attire la foule. La place de la petite ville remplie d'étals devient le terrain de jeu idéal des candidats aux municipales, ce qui n'est pas forcément du goût des commerçants. Alors il y a quelques jours, le maire LREM de cette commune du Tarn, Pierre Verdier a publié un arrêté municipal, interdisant le tractage dans les allées du marché, pour trouble à l'ordre public.


En pleine campagne électorale pour les Municipales des 15 et 22 mars 2020, le texte a évidemment fait réagir et provoqué une polémique. Le maire qui lui ne se représente pas, nous a reçu pour s'expliquer ! 
  • Pierre Verdier reconnait des maladresses sur la forme de l'arrêté mais pas sur le fond 

Pourquoi le maire LREM de Rabastens dans le Tarn interdit le tractage électoral sur le marché de sa commune ©FTV
  •  L'élu explique que "quand on est maire, on doit répondre à des problèmes très pragmatiques". Il note également que "le marché a été très perturbé, et qu'il y a eu des plaintes de commerçants et d'habitants !"

Pourquoi le maire LREM de Rabastens dans le Tarn interdit le tractage électoral sur le marché de sa commune
  • Le maire LREM de Rabastens  ne se représente pas et ne veut pas laisser une image de dictateur ! 

Pourquoi le maire LREM de Rabastens dans le Tarn interdit le tractage électoral sur le marché de sa commune


Les explications du maire LREM de Rabastens (Tarn) en 3 questions

Pourquoi le maire LREM de Rabastens dans le Tarn interdit le tractage électoral sur le marché de sa commune

A Rabastens (Tarn) comme ailleurs, la campagne ne fait que commencer, mais nul doute que la place du marché avec ou sans tract restera un lieu stratégique, dans cette bataille politique.