Tarn : un syndicat d'Orange dénonce la fin des contrats de sous-traitance de Scopelec menaçant près de 2.000 emplois

Publié le
Écrit par Marion Meyer
La scop Scopelec, basée dans le Tarn, déploie et entretient des réseaux d'infrastructures de télécommunication.
La scop Scopelec, basée dans le Tarn, déploie et entretient des réseaux d'infrastructures de télécommunication. © Lionel Le Saux/MAXPPP

Le syndicat CGE-CGC Orange a adressé une lettre à l'opérateur, suite au possible non-renouvellement de gros contrats avec le sous-traitant Scopelec. Plusieurs centaines d'emplois sont menacés dans la plus grande Scop de France basée à Sorèze, dans le Tarn.

Scopelec est toujours menacé de perdre un marché important avec Orange. Le groupe est spécialisé dans les infrastructures de télécommunication et le développement de solutions numériques.

Depuis début décembre, le sous-traitant dont le siège est situé à l'Abbaye-école de Sorèze dans le Tarn, risque de perdre un contrat important avec Orange. Deux lui ont déjà échappé et ont été attribués à l'entreprise luxembourgeoise Solutions 30.

Selon la Confédération générale des sociétés Orange, le non-renouvellement de ce marché avec l'entreprise de télécommunication génèrerait une perte de près de 150 millions d'euros sur un chiffre d'affaire d'environ 430 millions d'euros (en 2020). Plus de 1.900 postes sont menacés en France, dont 500 en Occitanie.

Dans une lettre adressée à la direction d'Orange, le syndicat CFE-CGC interroge sur les motivations des dirigeants d'arrêter de travailler avec Scopelec et à détruire les emplois. 

"Les salariés susceptibles de changer d’entreprise se verront-ils proposer des contrats de qualité équivalente ou supérieure chez un nouvel employeur ? Leurs conditions de travail seront-elles améliorées ?"

Syndicat CFE-CGC Orange

 

Il dénonce également la négligence de la société de télécommunication dans sa façon de redistribuer les contrats : "Les permutations de contrats réalisées entre les différents sous-traitants [...] ne sont en effet de nature à privilégier ni l’expertise, ni le maintien des compétences techniques nécessaires pour assurer la qualité des prestations, ni même la pérennité économique de certains prestataires".

Orange, client depuis les années 70

Scopelec est la première Scop de France, créée en 1973 à Revel, en Haute-Garonne. Elle compte près de 3.800 employés répartis dans 95 agences sur le territoire, qui se partagent 74,8% du capital social. Orange est son client principal depuis les débuts. Tous les trois ou quatre ans, l'opérateur de téléphonie lance un appel d'offres. Cette année, Scopelec a perdu deux des trois marchés portant sur la déploiement de la fibre chez les particuliers et la création de lignes. Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie, a écrit au PDG d' Orange afin qu'il revoit "son engagement auprès du groupe Scopelec".

Le troisième marché qu'Orange doit renouveler concerne la maintenance et les urgences des réseaux de télécommunication. Il sera attribué en février 2022. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.