Le Tarnais Laurent Jalabert sacré champion du monde d'Ironman

Publié le Mis à jour le
Écrit par LB
Laurent Jalabert, avec sa médaille à l'issue de l'Ironman 70.3 de Nice.
Laurent Jalabert, avec sa médaille à l'issue de l'Ironman 70.3 de Nice. © Facebook / Laurent Jalabert.

L'ancien champion cycliste tarnais Laurent Jalabert est devenu dimanche à Nice champion du monde d'Ironman 70.3 dans sa catégorie d'âge, les 50-54 ans.

Après sa carrière de cycliste professionnel, Laurent Jalabert ne s'est pas seulement reconverti en commentateur sportif pour France Télévisions. Le Tarnais s'est aussi mis au triathlon. Avec succès : il a été sacré champion du monde d'Ironman 70.3 ce dimanche à Nice dans sa catégorie d'âge, 50-54 ans. 

"Je suis heureux. Je suis fier !" s'est-il réjoui sur sa page Facebook.  

L'Ironman 70.3 quésaco ?

L'Ironman 70.3 équivaut à la moitié d’un Ironman, le plus long format de triathlon. Il tient son nom de l'anglais où les distances se mesurent en miles : 70,3 miles contre 140,6 miles pour l'Ironman classique.

En kilomètres, ça se traduit  par 3,8 km de natation, 180 km de cyclisme puis un marathon (42,195 km) pour l'Ironman. Et 1,9 kilomètres de nage, 90 kilomètres de vélo et un semi-marathon (21,1 Km) pour l'Ironman 70.3.
L'ancien cycliste professionnel s'en est acquitté en 4 heures, 34 minutes et 55 secondes. 

Notons que le triathlon semble réussir aux anciens champions cyclistes. Sur la même course ce week-end, le champion olympique kazakh Alexandre Vinokourov a également remporté le titre de champion du monde, dans la catégorie des 45-49 ans.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.