Disparition d'une mère et de son fils dans le Tarn : les recherches se poursuivent

Publié le
Écrit par Amélie Poisson
Les gendarmes continuent les recherches pour retrouver le corps de Cécile Monnot qui a disparu depuis dimanche soir sur les bords du Thoré
Les gendarmes continuent les recherches pour retrouver le corps de Cécile Monnot qui a disparu depuis dimanche soir sur les bords du Thoré © France 3 Occitanie / Thierry Villéger

Le corps de Cécile Monnot est toujours introuvable, 5 jours après sa disparition. La gendarmerie poursuit les recherches. L'autopsie du corps de son fils âgé de 21 ans confirme la mort par noyade. La thèse accidentelle se confirme.

Que s'est-il passé dimanche en fin d'après-midi au bord du Thoré ? C'est dans cette rivière en crue avec les intempéries du début de semaine que le corps de Florian, 21 ans, a été retrouvé. Les résultats de l'autopsie confirment la mort par noyade et renforcent la thèse accidentelle. Les recherches se poursuivent ce jeudi pour retrouver le corps de sa mère, Cécile Monnot, une institutrice de 51 ans. 

"Les recherches pédestres n'ont jamais cessé" explique ce matin Jérome Ranchou, le capitaine de gendarmerie de Castres. "Nous attendons les plongeurs de Saint-Cyprien. Ils sont en route. Une fois sur place ils jugeront s’ils interviennent car il y a encore du courant, même s’il y a une forte décrue."

Le ciel trop bas pour des recherches aériennes

Les conditions de recherches sont encore difficiles. La gendarmerie pour l'instant ne peut pas s'appuyer sur des moyens aériens. "Le plafond est trop bas en ce moment pour faire appel à l'hélicoptère par exemple" continue le capitaine de gendarmerie. Le survol de la zone et l'arrivée des plongeurs seront une aide précieuse pour tenter de retrouver le corps de Cécile Monnot. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.