Une page se tourne : Paul Quilès ne se représente pas à la mairie de Cordes-Sur-Ciel

Paul Quilès
Paul Quilès

Après 42 ans de vie publique, l'ancien ministre de l'intérieur sous la présidence Mitterrand, Paul Quilès a décidé de se retirer : il ne se représentera pas aux élections municipales de Cordes-sur-Ciel. 

Par Yael Benamou

25 ans à la tête de la mairie de Cordes-sur-ciel. Paul Quilès a pris la décision de ne pas se représenter. Il a, à chaque fois, été élu au premier tour pendant quatre mandats consécutifs.

"Je pense qu'il faut être raisonnable"

C'est avec ces mots que Paul Quilès a annoncé à la radio Nord Midi Pyrénées, CFM qu'il tournait la page à l'âge de 77 ans.

Après 25 ans de mandat de maire, l'avenir se fera sans moi. J’ai consacré beaucoup de mon temps à Cordes, au Tarn. Il faut passer la main. J’applique cette règle : « comprendre vouloir agir ». Comprendre ce que l'on fait, vouloir car il faut avoir de la volonté pour enfin agir ».


Cinq mois avant la fin de son dernier mandat, le maire prépare le terrain pour sa succession. Il souhaite que ceux et celles qui ambitionnent de prendre sa place commençent à préparer les élections. Paul Quilès, qui connaît le village de Cordes-Sur-Ciel et ses mille habitants mieux que personne, à déjà proposé son aide pour une transition en douceur.

 Être maire de Cordes, c’est 1 millier d’habitants, presque 1 million de touristes... C’est une responsabilité régionale voire nationale. 

P. Quilès a participé au rayonnement touristique de Cordes

Lors de ces mandats, Paul Quilès a mis un point d'honneur à redorer le blason de ce village.
Avant même d'être maire, en tant que ministre de l'intérieur, il a impulsé son changement de nom : Cordes est devenu officiellement Cordes-sur-Ciel en 1993.

Sa politique de développement du tourisme autour de l'art, de la culture et du patrimoine a été récompensé : le village de Cordes-sur-Ciel est devenu Grand site Occitanie Sud de France, un label qui distingue les lieux touristiques majeurs dans la région.
En 2014, Cordes-sur-Ciel est même élu "village préféré des Français".
Cordes-sur-Ciel élu village péféré des Français

 Pour moi, Cordes, c’est une partie de ma vie. C'est la beauté des paysages. Je me sens partie prenant de son village et de son histoire et cela, je ne peux pas l’oublier 

Se souvient le maire. 

Pour voir l'intégralité de son interview, cliquer ici
 

Sur le même sujet

Les + Lus