• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La ville de Toulouse renonce à baptiser l'Espace Job “Guy Novès” et cherche un nouveau lieu

Guy Novès, neuf fois champion de France / © Maxppp
Guy Novès, neuf fois champion de France / © Maxppp

Face à l'opposition des habitants et du collectif Job, l'ancien bâtiment industriel et son esplanade ne devraient finalement pas porter le nom du sélectionneur du XV de France. Un nouveau lieu reste à identifier sans doute dans le quartier des 7 Deniers. 

Par Fabrice Valery

L'Espace Job à Toulouse ne devrait finalement pas prendre le nom de Guy Novès, comme la ville de Toulouse le souhaitait et la mairie serait en train de chercher un nouveau lieu, sans doute dans le quartier des Sept Deniers, a annoncé jeudi soir le maire de quartier (et adjoint chargé de la sécurité) Olivier Arsac. 

La ville de Toulouse a donc fini par entendre les protestations des riverains et du collectif d'associations Job qui ne comprenaient pas pourquoi cet ancien lieu industriel, devenu associatif, sportif et culturel allait porter le nom de Guy Novès. Une pétition lancée sur ce sujet a recueilli 3000 signatures selon le collectif. La ville ne souhaitant pas passer en force, la mairie a fait savoir aux riverains et associations qu'elle cherchait désormais un nouveau lieu.

L'annonce avait été faite en janvier, notamment par l'adjointe au maire chargée des sports Laurence Arribagé.

Mais dans la foulée, le collectif Job et les riverains se sont mobilisés contre ce projet. Début février, Jean-Luc Moudenc avait écrit aux associations. Le maire LR de Toulouse réaffirmait son attachement à ce projet et promettait aux associations de participer à une réflexion sur un lieu relatant le passé industriel du site au sein de l'Espace Job.

Contacté par les associations, Guy Novès lui-même avait indiqué ne pas vouloir de polémique. La mairie a donc rangé son projet. Prévu en conseil municipal du 18 mars prochain, le vote sur l'attribution du nom de Guy Novès à un lieu public de la ville sera vraisemblablement repoussé. 

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus