• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les victimes de l'arnaque Sun Water se réunissent à Nîmes pour obtenir réparation

Les victimes de la société Sun Water se réunissent à Nîmes sous l'égide de l'UFC Que choisir. Août 2015. / © France 3 LR
Les victimes de la société Sun Water se réunissent à Nîmes sous l'égide de l'UFC Que choisir. Août 2015. / © France 3 LR

La société Sun Water a escroqué 7.000 personnes en Languedoc-Roussillon. Des démarches en justice sont en cours, mais toutes les personnes concernées ne les connaissent pas, d'où la nécessité de faire des réunions d'information, comme c'est le cas à Nîmes.

Par Ambre Lefevre

Entre 2008 et 2012, la société Sun Water a escroqué 14.000 personnes, dont 7.000 en Languedoc-Roussillon.

Elle proposait un adoucisseur d'eau à 1 euro mais avec un contrat d'entretien à crédit et sur plusieurs années et dont les montants allaient de 2.400 à 4.500 euros. Même si l’entreprise a été mise en liquidation en 2012, les victimes continuent à subir les conséquences de cette arnaque.

Epaulées par l’association UFC Que choisir, elles ont lancé des démarches en justice pour obtenir réparation.

Reportage à Nîmes de Luc Calmels et Pascale Barbès.
Nîmes : réunion des victimes de l'escroquerie de Sun Water
Calmels L./Barbès P.

L’association continue à faire savoir que des démarches peuvent entreprises, car toutes les victimes de l’escroquerie ne se sont pas encore mobilisées. Dans le Gard, plus de 1.000 personnes n'ont toujours pas réagi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus