• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Vivre la transhumance, une expérience nature et randonnée pour petits et grands

© MaxPPP / XAVIER DE FENOYL
© MaxPPP / XAVIER DE FENOYL

Les plus grands y trouveront l'occasion de vivre de belles rencontres, de voir de beaux paysages et de profiter des saveurs du terroir. Les plus petits pourront s'identifier aux bergers et découvrir les folklores régionaux. La transhumance est une fête, c'est le moment d'en profiter.

Par Emmanuelle Gayet

Si vous avez envie de vous reconnecter avec la nature tout en vous amusant, essayez donc de suivre une transhumance. Cette tradition ancestrale consiste à emmener les animaux de la ferme (vaches, brebis ou encore chevaux) vers les estives de montagne où ils vont passer l'été.
Chaque année en Occitanie, plusieurs transhumances sont organisées, principalement dans les Pyrénées (Ariège, Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Atlantiques) et vers le plateau de l'Aubrac (Lot-Aveyron- Lozère). 

Deux fois par an

Le déplacement des animaux est souvent l'occasion de faire une balade (généralement d'un niveau facile à très facile, entre 5 et 25km) au rythme des animaux encadrés par les bergers pour les ovins et les métayers pour les bovins. Mais aussi de participer à des animations généralement organisées dans les villages de départ (défilés d'animaux, marchés de produits locaux, bals ...).
Les transhumances ont lieu deux fois par an. Au printemps, au départ des animaux vers les pâturages de haute-montagne et au retour des animaux en automne, après qu'ils aient profité pendant les mois d'été des prairies herbeuses.

Quelques rendez-vous dans les Pyrénées

  • Transhumance d'Estaing dans les Hautes-Pyrénées :
    Départ depuis Arcizans-Dessus, le samedi 8 juin, pour la montée en estive des brebis et des bergers. Arrivée prévue vers 12h au lac d'Estaing.
    C'est un grand moment de fête pour les troupeaux qui partent rejoindre les estives de montagne où ils passeront tout l'été. Au programme, marche accompagnée avec le troupeau et les bergers, marché de producteurs, chants pyrénéens avec eths d'azu, démonstration de chiens, tonte et bénédiction des troupeaux à 14h, repas et burger sur place (sans réservation). Pour en savoir plus.
     
  • Transhumance en pays massatois en Ariège :
    Le public est invité à suivre le départ des vaches le 2 juin, depuis le village de Biert. Suivi des troupeaux de vaches et d'animations folkloriques. Pour en savoir plus.
     
  • Transhumance en Haut-Salat (Ariège) du 14 au 16 juin :
    Trois jours d’animations, de repas conviviaux et d’échanges avec les bergers et habitants du Couserans. De nombreuses démonstrations de chiens de bergers et un spectacle équestre à Coumariau notamment. Plusieurs départs et cinq itinéraires de randonnées. Plus d'informations.

Vers le plateau de l'Aubrac

  • La fête de l'estive à Saint-Geniez d'Olt les 24 et 25 mai 2019 :
    Des vaches décorées de fleurs et de cocardes prennent le départ du joli village de l'Aveyron vers le plateau de l'Aubrac. Temps fort samedi 25, au petit matin à 8h30, pour assister au passage des troupeaux au son des sonnailles. Accompagné d'animations folkloriques, d'un marché des producteurs de Pays dans le Cloître et d'un marché traditionnel dans les rues. Pour en savoir plus.
    Deux randonnées sont organisées. Attention il faut s'inscrire.
  • Fête de l'estive 2018 Saint-Geniez d'Olt
  • La vache Aubrac en transhumance du 23 au 26 mai :
    C'est  tous les ans l'occasion pour les éleveurs de présenter la vache Aubrac. Les animaux sont vêtus de mille fleurs. Plusieurs jours d'animations sont organisés pour découvrir l'identité de l'Aubrac. Au programme :  salon du terroir, foire, randonnée, déjeuner, visites, tombola, danses de groupes folkloriques sont prévues. C'est le moment de rencontrer en vrai des éleveurs. Pour en savoir plus.
     

Des Causses du Lot aux volcans du Cantal

La transhumance des 1000 brebis se fait en 14 étapes. Départ le 30 mai depuis le village d'Espédaillac dans le Lot et arrivée le 16 juin à Mandailles – St Julien dans le Lioran (Cantal) soit 180km. C'est un échange gagnant-gagnant entre les deux territoires. Les brebis partent sur les estives du Lioran pour soulager les éleveurs lors de la période estivale et la station du Lioran fait revivre l’estive sur son territoire tout en assurant l’entretien des pistes de ski et en luttant contre les risques d’avalanche de la station de manière écologique.
A chaque étape, repas et animations sont organisés. 


 

Sur le même sujet

Montpellier : grève des chauffeurs de Transdev Occitanie Littoral

Les + Lus