Fnac Live : rencontre avec Disiz

Le festival Fnac live a débuté jeudi soir sur le parvis de l'hôtel de ville. La première soirée a lancé les festivités grâce à 6 artistes de talent. Nous avons rencontré le rappeur Disiz.

Disiz.
Disiz. © PIERRE ANDRIEU / AFP
Plus connu sous le nom de Disiz la peste, le rappeur a débuté son concert à l'heure devant un public venu nombreux pour cette première soirée. Heureux de participer au festival, il n'a pas boudé son plaisir après son passage sur scène. Assis dans un coin de la cour de l'Hôtel de Ville, le rappeur a passé sa soirée à discuter avec ceux qui venaient l'interpeler. Musicalement, l'artiste venait défendre son dernier album. Un retour au rap après lui avoir dit au revoir.

Visionnez l'interview de Disiz après son concert au Fnac festival.
Fnac Live : rencontre avec Disiz

Un rappeur en mutation


Disiz fait partie de ces artistes caméléons. Plusieurs styles, plusieurs pseudos. Au départ, Disiz la peste, c'était ce jeune rappeur et son premier gros tube intitulé "J'pète les plombs" qu'il sort à 22 ans. Ce titre lance la carrière de Sérigne M'Baye Gueye (son vrai nom), originaire d'Evry qui enchaîne les titres au travers d'un première album sorti en 2000, "Le poisson rouge", puis d'un second opus en 2003, "Jeu de société" . S'en suit d'autres projets, comme un album sorti au Sénégal, un pays où se trouve un partie de ses origines. Le métisse se diversifie, écrit deux livres : "Je conseille le deuxième qui s'appelle René. Le premier je voulais trop montrer que je savais écrire. Le deuxième est plus personnel" précise-t-il. Il continue à chanter et croise une multitude d'autres artistes comme Yannick Noah, Diam's ou encore Akhenaton du célèbre groupe IAM.

Disiz en compagnie de DJ Dave Daivery. Les deux hommes collaborent mais sont aussi très amis.
Disiz en compagnie de DJ Dave Daivery. Les deux hommes collaborent mais sont aussi très amis. © Mathilde Riou
Ensuite il y a eu un changement de cap. Une envie de prendre l'air, de s'éloigner d'un rap qui s'est trop ghettoïsé à son goût. L'artiste se plonge dans le Rock en changeant de nom. Disiz la peste devient Disiz Peter Punk et propose des titres à l'opposé de ce qu'il faisait par le passé. L'album, intitulé "Dans le ventre du crocodile", a prouvé que le chanteur était à l'aise dans plusieurs styles. Puis son coeur le ramène à son premier amour, le rap. Sur le parvis de l'Hôtel de Ville, Disiz la peste s'est présenté sur scène sous le pseudo Disiz. Tout court. C'est probablement ce pseudo qui lui va le mieux... Simple.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
idées de sorties musique