• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Application smartphones : la RATP accepte de transmettre des informations à des concepteurs privés

© ratp.fr
© ratp.fr

Jusqu’à présent la RATP était réticente à rendre publiques certaines de ses données. Elle vient de changer d’avis et accepte désormais de  communiquer ses plans de métro et les positions géographiques des stations.

Par Mathilde Riou

Cette avancée va servir notamment à l’application CheckMyMetro. L’année dernière les concepteurs de l’application gratuite avaient été obligés de retirer les plans et les horaires des métros parisiens, sous prétexte d'atteinte à la « propriété intellectuelle » de la RATP. La régie des transports parisiens a finalement fait marche arrière en transmettant quelques données. Les horaires ne sont cependant toujours pas disponibles sur l’application.
 
Toutes les explications sur ce transfert de données avec le reportage de Frédérique Hovasse et Antoine Bourdarias.

Les données de la RATP enfin partagées.

CheckMyMetro kézako ? 

 
Si vous ne faites partie des 80 000 utilisateurs de cette application gratuite, vous pourriez être séduits par son aspect ludique et interactif. Les concepteurs ont voulu faire du métro un terrain de jeu et d’échanges, sur les transports bien sur, mais également autour les coups de cœur artistiques que l'on peut rencontrer dans les couloirs du métro ou les états d’âmes souvent drôles des voyageurs. Les incidents sur les lignes sont relayés directement par les utilisateurs, souvent plus rapidement que l’application officielle de la RATP.

 / ©
/ ©

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus