Qui en veut aux scooters du XVIIème arrondissement ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Meyze

Au total, ce sont 69 scooters qui ont été volontairement incendiés, pour l'essentiel dans le 17ème arrondissement de Paris, depuis mai 2012. La dernière fois, c'était dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, 7 septembre, rue Dautancourt.

  Cette nuit là, 11 machines ont brûlé, laissant au petit matin, un paysage de désolation dans la rue. Et des habitants très inquiets, après une nuit passée,  réfugiés dans la cour de leur immeuble du 33, rue Dautancourt, coincés par les flammes. Ils avaient été réveillés, vers 2h30 du matin par une explosion. Et très vite, les flammes avaient léché la façade de leur immeuble, bloquant les issues.
Quelques jours plus tôt, le 2 septembre, c'est rue de Rome, un peu plus loin, que le (ou les) pyromane(s) s'en est pris à 33 scooters, tous dévorés par le feu.

Tout avait commencé en mai 2012: 14 scooters brûlés, rue Lemercier, puis d'autres quelques jours plus tard, et encore d'autres toujours dans le 17ème arrondissement.

Alors cette fois, c'est trop: Le préfet de police de Paris Bernard Boucault a demandé un "dispositif renforcé" de sécurité afin de "faire cesser" une inexplicable série d'incendies volontaires de scooters ces derniers jours et mois dans un arrondissement parisien annonce la préfecture de police de Paris (PP).

"Ces derniers mois, fait valoir la Préfecture, d'autres faits similaires, commis sans périodicité régulière, ont également touché le XVIIème arrondissement de Paris".
Le préfet de police, "a demandé au directeur territorial de la sécurité de proximité de Paris de tout mettre en oeuvre, par un recours à la police technique et scientifique et au renseignement de terrain, pour que les personnes à l'origine de tels actes soient interpellés et déférés à la justice".
Il a aussi "demandé dans le même temps la mise en place immédiate d'un dispositif renforcé de voie publique de nature à faire cesser de tels agissements".

"Des moyens humains et matériels seront engagés jusqu'à ce que le ou les incendiaires soient interpellés, se réjouit Brigitte Kuster, la maire (UMP) du XVIIe. Jusque là, ils ne l'étaient que de manière provisoire. Il est important que les pouvoirs publics réagissent. On peut toujours se poser la question de la proximité des parkings deux-roues par rapport aux habitations mais c'est souvent compliqué à cause de l'étroitesse des rues."

Plusieurs caméras mobiles ont aussi été installées dans le quartier. Et le 17ème arrondissement est désormais mobilisé pour une chasse au pyromane

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.