Un mystérieux collectif s'attaque aux Vélib' à Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Meyze
La ville de Paris propose jeudi un abonnement journée à Vélib’, qui permettra d’utiliser le service gratuitement pour une
durée de 30 minutes par trajet.
La ville de Paris propose jeudi un abonnement journée à Vélib’, qui permettra d’utiliser le service gratuitement pour une durée de 30 minutes par trajet. © Christian Meyze/France3 IDF

La police de l'agglomération parisienne va renforcer la présence policière autour des stations Velib' après la dégradation de cinquante
vélos ces derniers jours, une action revendiquée par un mystérieux collectif.

C'est la préfecture de Police qui l'annonce: cinquante Velib' ont été dégradés dans les nuits du 3 au 7 septembre dans trois stations parisiennes dans les VIIe et XVe arrondissements.
Un représentant du groupe JC Decaux, qui gère le réseau Velib', a déposé plainte le 7 septembre au commissariat du VIIe arrondissement et a précisé aux policiers que le centre d'appel +Allo-Velib'+ avait reçu la veille un appel revendiquant ces actions.

Le représentant de Decaux a remis aux enquêteurs l'enregistrement téléphonique dans lequel un homme explique représenter un "collectif des habitants du XVIIIe arrondissement de paris et des quartiers populaires de Paris". "Cet homme précise également que ce collectif allait mener des actions à l'encontre du groupe JC Decaux et plus précisément en dégradant tous les Velib' se trouvant dans les quartiers non-populaires de la capitale".
Decaux a également précisé aux policiers qu'un grand nombre de Vélib' avait été dégradés "selon le même mode opératoire consistant à taillader le pneu arrière".

Le directeur de la police de l'agglomération parisienne, Christian Sonrier a demandé à "l'ensemble des commissariats de l'agglomération parisienne d'effectuer de nombreuses patrouilles par des policiers en tenue et des policiers en civil sur toutes les stations Velib', aussi bien le jour que la nuit", a indiqué la Préfecture de Police de Paris.
"Un grand nombre d'enquêteurs ont été chargés de cette affaire afin d'identifier les auteurs de ces dégradations, et de voir qui se cache derrière ce collectif".
L'affaire a été confiée au service d'investigation transversale (SIT).

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.