• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Mort du gaulliste Michel Caldaguès, 17 ans maire du Ier arrondissement de Paris

© DR
© DR

Le gaulliste historique Michel Caldaguès, ancien député, ancien sénateur et maire du Ier arrondissement de Paris pendant 17 ans, est mort samedi à l’âge de 85 ans, ont annoncé sa famille et la mairie mercredi dans le carnet du Figaro.

Par Olivier Couvreur

Élu en 1983 Maire  du 1er arrondissement, Michel Caldaguès avait été réélu à deux reprises en 1989 puis 1995. Il avait décidé de céder son fauteuil de maire en mars 2000. Michel Caldaguès avait également été Président du Conseil Municipal de Paris en 1967, puis Président du Conseil de Paris en 1968.

Michel Caldaguès, "gaulliste de stricte obédience", comme le qualifie son successeur à la mairie Jean-François Legaret (UMP), fut un proche de Georges Pompidou puis de Jacques Chirac.

Il souffrait depuis des années de problèmes cardiaques. Il est mort au cours d'une dialyse à l'hôpital Necker, quatre jours avant ses 86 ans, selon ses proches. Michel Caldaguès avait été le premier président du Conseil de Paris après la réforme de 1967 qui avait fait de la capitale à la fois une commune et un département, le "Conseil municipal de Paris" devenant "Conseil de Paris".

Il avait accompagné Jacques Chirac dans sa conquête de la mairie en 1977, après la nouvelle réforme du statut de Paris, contre un proche de Valéry Giscard d'Estaing, Michel d'Ornano. Dans son arrondissement, il avait lutté contre la transformation des appartements en bureaux. Il avait promu une règle adoptée dans tout Paris, imposant une compensation en m2 dans le même arrondissement. Fait rare, Michel Caldaguès avait de lui-même renoncé à ses fonctions: il avait quitté la mairie du Ier arrondissement en 2000, un an avant les municipales, pour mettre le pied à l'étrier à son 1er adjoint Jean-François Legaret. Ce dernier vient d'être élu à la tête du groupe UMP du Conseil de Paris, ce qui en fait le patron de l'opposition à Bertrand Delanoë. De même, il avait quitté le Sénat, au profit de Roger Romani.

Michel CALDAGUÈS était membre honoraire du Parlement, Officier de la Légion d’Honneur et Chevalier dans l’Ordre National du Mérite. Il avait exercé la profession d’administrateur de société, profession qu’il exercera parallèlement à ses mandats.

Ses obsèques seront célébrées vendredi en l'église Saint-Roch, dans le Ier arrondissement de Paris.

Un hommage sera rendu prochainement par Jean-François Legaret, maire du 1er arrondissement. Un livre de condoléances a été ouvert aujourd’hui à l’accueil de la mairie du 1er arrondissement.

Mairie du 1er arrondissement
4, place du Louvre 75001 Paris

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus