Cet article date de plus de 8 ans

Malgré l'interdiction, un mouvement d'extrême-droite a manifesté cet aprés midi à Paris

Une petite centaine de militants d'extrême droite ont manifesté malgré l'interdiction de la préfecture, devant la cathédrale Notre-Dame.
Une cinquantaine de manifestants ont été interpellés par la police.
Les manifestants des "jeunesses nationalistes" devant Notre-Dame
Les manifestants des "jeunesses nationalistes" devant Notre-Dame © photos de P.J
Initialement prévue de République à Chatelet, les militants des "Jeunesses Nationalistes" se sont finalement rassemblées devant la statue de Charlemagne, face à la cathédrale de Notre-Dame. Ils entendaient protester contre les "zones de non-droit" et le "racisme anti-blancs". Les "Jeunesses Nationalistes", lancé en octobre 2011 par le conseiller régional de Rhône-Alpes Alexandre Gabriac, exclu du Front National en avril 2011 après la diffusion d'une photo le montrant en train de faire le salut nazi.
Une cinquantaine de manifestants ont été interpellés par la police et de source policière, Alexandre Gabriac, aurait été victime d'un malaise vagal.
manifestation de l'extrême droite devant Notre Dame pour protester contre le "racisme anti-blanc"
manifestation de l'extrême droite devant Notre Dame pour protester contre le "racisme anti-blanc" © photos France3

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société manifestation