Cet article date de plus de 8 ans

Handball: PSG reçoit Montpellier sur fond de scandale

Le PSG reçoit Montpellier aujourd'hui à 15h, pour la 3 ème journée de D1.Un premier choc sportif de la saison qui se déroulera dans une ambiance particulière avec l'implication présumée de joueurs montpellierains dans des paris sportifs
Mikkel Hansen, Luc Abalo, Marko Kopjlar et  Samuel Honrubia font partie de l'équipe de rêve du PSG Handball.
Mikkel Hansen, Luc Abalo, Marko Kopjlar et Samuel Honrubia font partie de l'équipe de rêve du PSG Handball. © AFP/FRANCK FIFE
La rencontre entre le PSG et Montpellier va permettre d'y voir plus clair sur l'état de formes des deux équipes phares du championnat. Les parisiens veulent afficher leurs ambitions face à des champions de France fragilisés par l'affaire des paris truqués.
Et c'est dans un contexte pesant  que va être disputé le premier choc de la saison entre Montpellier, quintuple champion en titre, et le PSG, désormais doté du plus gros budget de France, avec 9,2 millions d'euros. L'atmosphère est particulièrement étouffante pour les Montpelliérains, sous intense pression médiatique depuis le début de la semaine. Patrice Canayer, leur entraîneur, ne s'en est pas caché samedi. "Ce qui est clair, c'est que l'ambiance est un petit peu lourde", a-t-il admis. "Dire que le climat est agréable et détendu, ce serait mentir, mais on avance, on vit. On est concentré sur notre travail, on évite de trop penser à ce qu'il se passe autour."

Côté parisien, ce match a valeur de premier gros test. «Une victoire nous donnerait un certain avantage et un confort pour la suite, souligne Honrubia. Après ça ne veut pas dire que si on gagne on va être champions». Cela leur permettrait en tout cas de marquer les esprits avant d'enchaîner avec d'autres confrontations compliquées (Saint-Raphaël, Toulouse et Chambéry dans les trois prochaines journées).

Que le sport reprenne ses droits

Les Parisiens refusent de se réjouir du malheur de leurs adversaires, et espèrent seulement que le calme revienne dans un sport peu habitué à une telle surexposition. "Que ce soit Montpellier ou Paris, on a bien l'intention que le sportif reprenne un petit peu ses droits", souligne Philippe Gardent, l'entraîneur parisien. "C'est une occasion rêvée pour pouvoir revaloriser l'image du handball."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg handball handball sport