Procès des “tournantes” : 10 acquittements et 4 condamnations

Dans l'affaire des viols collectifs de Fontenay-sous-Bois, la cour d'assises du Val-de-Marne a rendu son verdict, acquittant dix hommes et en a condamnant quatre autres à des peines allant de trois ans avec sursis à un an de prison ferme.

Par OC, avec AFP

Après trois semaines de débats à huis-clos mais sous haute tension, la cour d'Assises du Val de Marne a livré dans la nuit de mercredi à jeudi son verdict dans le procès des "tournantes". Elle reconnaît des viols, mais sur une seule des plaignantes. Les avocats des parties civiles comme les avocats de la défense ont du mal à comprendre et ont le sentiment d'avoir assisté à un "naufrage judiciaire".
Verdict procés des tournantes


Sur les quatorze accusés, quatre ont été condamnés, mais à des peines le plus souvent couvertes par le temps déjà passé en détention provisoire : six mois à un an de prison ferme. Seul l'un d'entre eux retournera derrière les barreaux. Deux accusés ont été condamnés à cinq ans dont quatre avec sursis, un troisième a été condamné à cinq ans dont quatre ans et demi avec sursis et le dernier à trois ans avec sursis. Les quatre condamnés l'ont été pour des viols commis sur Nina, 29 ans. Les quatre hommes poursuivis pour les mêmes faits sur Aurélie, 28 ans, ont été acquittés. Pour Me Amar Bouaou, avocat d'un condamné et d'un acquitté, Aurélie "ne peut pas se poser en victime. Elle a menti".
Les plaignantes avaient entre 15 et 16 ans au moment des faits dénoncés.

Au moment du verdict, quelques applaudissements ont accompagné ces 10 acquittements prononcés par la cour. Deux autres mis en cause, âgés de moins de 16 ans lors des faits, comparaîtront devant le tribunal pour enfants de Créteil. La date d'audience n'a pas été fixée. 

Les deux plaignantes, qui avaient entre 15 et 16 ans au moment des faits et souffrent de graves répercussions psychologiques, avaient gardé le silence pendant plusieurs années avant de témoigner. Aujourd'hui âgées de 28 et 29 ans, elles ont raconté avoir subi des viols collectifs, des "tournantes", qui seraient survenus entre 1999 et 2001 dans des cités de Fontenay-sous-Bois dans des conditions sordides. Les treize accusés -un quatorzième est en fuite, le dossier d'un quinzième a été disjoint-, désormais âgés de 29 à 33 ans, parfois mariés et travaillant, ont toujours nié avec véhémence ces accusations et ont comparu libres à une exception près.

Sur le même sujet

Les + Lus