Cet article date de plus de 8 ans

Fiac 2012 : un cru qui a réuni 70 644 visiteurs

La 39e édition de la Fiac a accueilli sous la nef du Grand Palais 70.644 visiteurs en cinq jours, soit une hausse de 3,7%, selon organisateurs. 

© Joël SAGET/ AFP Photos
Inaugurée mercredi 17 otcobre, la 39e édition de la Fiac, la Foire internationale d'art contemporain, a rassemblé sous la nef du Grand Palais 182 galeries de 25 pays. Les deux tiers des galeries étaient étrangères. Les galeries françaises étaient au nombre de 61 et a attiré 70.644 visiteurs en cinq jours, soit une hausse de 3,7%, selon organisateurs.

Globalement "les galeries sont contentes de la qualité de la Fiac et commercialement ça a très bien marché étant donné le contexte économique actuel", estime Jennifer Flay, la directrice de la Fiac.
La galerie américaine Gagosian, qui a désormais deux lieux à Paris, se dit "très contente". La galerie Marian Goodman (Paris, New York) assure que la foire a été "bonne", avec beaucoup de visiteurs étrangers. La galerie allemande NEU est satisfaite. La galerie américaine David Zwirner estime que ca été "bien, sans être facile, dans le contexte de crise économique qui perdure".

Plus de peur que de mal dans le milieu des galeristes
 
Des galeries rassurées après le trouble semé juste avant cette manifestation par le débat autour des œuvres d'art et de l'Impôt sur la fortune. Un amendement d'origine socialiste qui visait à intégrer les œuvres d'art à partir de 50.000 euros dans le calcul de l'Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) a semé une vive inquiétude dans les milieux de l'art français. Mais mardi, à la veille du vernissage de la Fiac, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a dit clairement son opposition à cet amendement et les députés socialistes ont accepté de rejeter cette mesure.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture économie idées de sorties