• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

SDF: Manuel Valls dément avoir mobilisé la police à des fins privées

M. Valls a démenti "de manière catégorique" avoir mobilisé la police parisienne pour déloger des SDF d'un quartier du XIe où est situé son domicile privé, comme l'en accuse le Canard enchaîné de mercredi

Par AFP

Le ministre "tient à démentir de manière catégorique le contenu et les suppositions de l'article du Canard enchaîné titré «Valls tire à la Roquette sur les SDF de Bastille». Cet article "affirme, de manière infondée, (que le ministre) aurait mobilisé les services de police dans son intérêt personnel ou celui de sa femme en demandant que soient délogées les personnes sans domicile fixe ou qui se livrent à la mendicité installées dans ce secteur", résume Manuel Valls.

Selon l'hebdomadaire, le ministre serait intervenu en ce sens après que sa compagne, la violoniste Anne Gravoin, eût été importunée par un mendiant à la sortie d'un magasin où elle faisait ses courses, de même qu'il aurait fait "réactiver" un arrêté de 2008 lié à la consommation d'alcool sur la voie publique.

Ce quartier "est un secteur populaire, commerçant et festif qui connaît, depuis longtemps, des problématiques d'insécurité et d'installations d'individus dans l'espace public", souligne le ministre de l'Intérieur dans un communiqué mercredi.

Elles sont "relayées par les riverains, les commerçants, le conseil de quartier", relève M. Valls, et, "à ce titre, dès lors que des demandes légitimes et récurrentes de riverains appellent les autorités à mettre en place des mesures de sécurité, le ministre de l'Intérieur, qui est aussi un citoyen, ne saurait en être exclu", assure-t-il.

Sur le même sujet

La difficile lutte contre les ouvertures intempestives de bouches à incendie

Les + Lus