Cet article date de plus de 8 ans

Le trafic des TGV a repris normalement entre Paris et le Sud-Est

Une avarie sur une télécommande d'aiguillage qui pourrait être due, selon la SNCF, à un acte de malveillance, a provoqué jeudi soir des retards allant jusqu'à trois heures, voire quatre, des TGV circulant entre Paris et le sud-est de la France.
A la gare de Lyon, le 1er novembre où vient d'arriver avec 1 h 30 de retard, le TGV Béziers-Paris.
A la gare de Lyon, le 1er novembre où vient d'arriver avec 1 h 30 de retard, le TGV Béziers-Paris. © AFP
"Je peux vous confirmer qu'il s'agit d'une malveillance, probablement liée à une tentative de vol de câbles en cuivre", a déclaré sur France Info le responsable de la communication de la SNCF, François Regniault, pour expliquer ces perturbations. La SNCF va porter plainte, a-t-il annoncé.

>> Un reportage de Laurence Barbry et Florence Gaillard



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports