Vente Artcurial controversée : le sceau impérial chinois a été adjugé 1,12 million d'euros

Un sceau impérial chinois a été adjugé 1,12 million d'euros (avec frais) lundi aux enchères par Artcurial, malgré les protestations de l'association pour la Protection de l'Art chinois en Europe (Apace)

Ce "cachet impérial en jade vert épinard sculpté, de la dynastie Qing, époque Qianlong (1736-1795)", a été adjugé à un acheteur étranger privé au téléphone, a constaté un journaliste de l'AFP. Il était estimé entre 150.000 et 200.000 euros.

L'association Apace affirmait que l'objet proviendrait du sac du Palais d'été de Pékin en 1860, ce que la maison de vente parisienne juge "impossible".

Depuis plusieurs jours, l'Association pour la Protection de l'Art chinois en Europe (Apace) demandait à la maison d'enchères Artcurial Briest Poulain F. Tajan de retirer le lot de la vente, faute de quoi elle envisageait de déposer une plainte au pénal.

"Selon Kai Shan Yyan, ancien conservateur du Musée de la Cité interdite, ce sceau aurait appartenu aux empereurs de la dynastie Qing et aurait été volé lors du sac du Palais d'été de Pékin en 1860" par les troupes franco-britanniques, assure l'Apace.

Pour les experts d'Artcurial, "il est impossible que ce sceau se soit trouvé au Palais d'été et donc, ait été pillé". "Ce sceau, comme ses inscriptions l'attestent, était attaché à la bibliothèque privée des empereurs Qianlong et Jiaqing. Cette bibliothèque se situait au coeur de la Cité Interdite et non au Palais d'été (soit environ à 20 km de là)", a indiqué à l'AFP Artcurial.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité