Cet article date de plus de 8 ans

Florence Cassez atterrit libre à Roissy : «J'ai toujours été libre dans ma tête. Je me sens innocentée»

Florence Cassez est rentrée en France ce jeudi 24 janvier 2013, atterrissant à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle peu après 13h30 après un long vol qui la ramenait du Mexique.
Florence Cassez embrasse sa maman à son retour en France, le 24 janvier 2013, à l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.
Florence Cassez embrasse sa maman à son retour en France, le 24 janvier 2013, à l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle. © YOAN VALAT/EPA/MAXPPP
"J'ai toujours été libre dans ma tête. Je me sens innocentée", déclarait à son arrivée à Roissy, Florence Cassez.

Libre après sept ans de prison, Florence Cassez est arrivée en France peu après 13H30, attendue à l'aéroport de Roissy par sa famille et de très nombreux médias, au lendemain de sa libération décidée par la Cour suprême mexicaine.
L'avion transportant la Française s'est posé à la mi-journée et la jeune femme de 38 ans devait quitter l'appareil à l'écart des autres passagers, par un petit escalier l'amenant directement sur le tarmac de Roissy recouvert d'un tapis rouge.

Florence Cassez a fait le voyage aux côtés de son père, Bernard Cassez, qui l'accompagne depuis qu'elle a quitté, mercredi soir, sous escorte de la police, la prison pour femmes de Tepepan, au sud de Mexico.

"Elle a gagné sa liberté"


"Ma fille s'est battue, elle a gagné sa liberté", a déclaré mercredi soir Charlotte Cassez dans une brasserie parisienne où s'était retrouvé le comité de soutien. Valérie Trierweiler, compagne du président de la République, était à ses côtés à l'annonce de la libération. Florence Cassez a reçu le soutien de nombreuses personnalités, comme les acteurs Alain Delon et Marion Cotillard.

Arrivée au Mexique à l'âge de 29 ans, Florence Cassez avait été arrêtée le 8 décembre 2005, en compagnie de son fiancé, Israel Vallarta, soupçonné de diriger un groupe accusé d'une dizaine d'enlèvements et de meurtre. Le lendemain, un montage télévisé organisé par la police avait fait d'elle, aux yeux des téléspectateurs mexicains, "Florence la diabolique".

>> Vivez en direct le retrour de Florence Cassez sur FranceTVinfo
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice florence cassez