Paris-Plages: dernier jour pour en profiter

Les meilleurs choses ont une fin. Et ce soir à 20 heures, Paris-Plages fermera ses plages et activités, après quatre semaines de fréquentations exceptionnelles. Une affluence qui s'explique par une météo trés clémente et par la crise économique.

une afflue,ce record cette année à Paris-Plages
une afflue,ce record cette année à Paris-Plages © Miguel Medina@AFP
Crée à l'été 2002, le succés de Paris-Plage ne se dément pas et même si les chiffres de 2013 ne sont pas encore connus, on peut supposer, d'après la fréquentation, qu'ils sont au moins aussi bons que ceux de 2012. L'an dernier, près de 3 millions de visiteurs avaient profité des plages de sables, brumisateurs ou autres activités. D'après les responsables, une hausse de la fréquentation de 10 % semble une estimation réaliste.
Les animations sportives (tyroliennes, kayak, pédalo, beach-volley) ont fait le plein. Et les files d'attentes ont été très longues, parfois trop longues, pour pouvoir participer. 
Un succés qui s'explique par une météo exceptionnelle qui a poussé les parisiens a recherché la fraicheur des brumisateurs et les activités de plein air. Autre explication, la crise économique. Moins de françiliens sont partis en vacances que l'an dernier, et pour beaucoup, ce sont sur les berges de la Seine qu'ils ont pu profiter et avoir l'impression de s'évader du quotidien.
Ce soir à 20 h Paris-Plages fermera définitivement ses "portes" et le temps de tout remballer, la circulation automobile rouvrira sur les quais dès vendredi matin.

Un reportage de Emmanuelle Hunzinger et de Philippe Alliés

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter